Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Café Pouchkine

Café Pouchkine

Petit frère du célèbre établissement moscovite, le Café Pouchkine a ouvert ses portes à Paris il y a maintenant quelques mois, proposant dans une boutique très XVIIIème siècle, pâtisseries, thés et chocolats à une clientèle nostalgique de la Grande Russie des Tsars. La première boutique s’est tout d’abord posée dans l’enceinte du Printemps Haussmann, à Paris, avant l’ouverture de nouvelles déclinaisons (on me murmure l’ouverture prochaine d’une autre adresse de prestige à Paris). Très sensible à l’âme russe, il ne m’en fallait pas plus pour aller sur place goûter les créations du chef pâtissier Emmanuel Ryon, Meilleur ouvrier de France et Champion du Monde de Pâtisserie, un véritable cador de la profession, aussi talentueux que discret. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que je ne fus pas déçu. Délaissant le salé (des Pirojkis à 9 h du matin, c’est rude), je me suis laissé tenter par quelques spécialités de l’endroit, comme le Medovick (un gâteau traditionnel russe au miel de sarrasin, confiture de lait et crème fraîche parfumé) et le Paris-Moscou (un Paris Brest revisité avec un cœur en gelée de Kvas, une boisson russe fermentée à base de pain noir) , le tout accompagné d’un Chocolat chaud, servi battu dans une chocolatière en argent d’époque et d’un jus de baies rouges (Mors). Je ne crains pas de le dire : j’ai bu là l’un des meilleurs chocolats que j’ai goûté à ce jour, épais, onctueux, corsé, épicé, un véritable délice. Quant aux pâtisseries, après avoir longtemps hésité devant une vitrine impressionnante (la Rose du Tsar ou le Millefeuille russe me faisait aussi de l’œil), je n’ai pas regretté mon choix : elles sont tout bonnement exceptionnelles. A mon avis, largement à la hauteur d’un Pierre Hermé ou d’un Conticini. Amoureux(ses) des douceurs, vous ne pouvez plus ignorer cette adresse qui va, j’en suis sûr, devenir un must parisien.

Sachez enfin que jusqu’au 26 mars, au sous-sol de ce même Printemps, un salon de thé –restaurant éphémère (le Fashion Café Pouchkine) vous permet de déguster toutes ces gourmandises confortablement installé dans des fauteuils à médaillon au sein un décor clair et lumineux. A la russe.

 

Café Pouchkine
Rez-de-Chaussée
Le Printemps de la Mode
64, boulevard Haussmann
75009 Paris
Fermé le dimanche 
Petit Déjeuner 15 €
Viennoiseries 2,30 €
Pâtisseries entre 6 et 8 €
Chocolat Chaud 6,90 €

 

 

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×