Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Tennis(tyle)

Tennis(tyle)

Nadal qui ne laisse que des miettes à ses adversaires, Djokovic qui court toujours après le seul tournoi du Grand Chelem qu’il n’a jamais remporté, Monfils et ses glissades comme dernière figure de proue bleu-blanc-rouge… Hormis les helvètes qui ont mis deux genoux à terre avec les éliminations de Federer et Wawrinka, et la sortie tout aussi précipitée de Serena Williams (oui, on surveille aussi le tableau féminin…), tout se déroule (presque) comme prévu du côté de la Porte d’Auteuil.

Et si la quinzaine sur terre parisienne reste un événement que nous cochons tous dans le calendrier de notre carré VIP ou de notre canapé, ce Roland-Garros 2014 n’a pas (encore) de quoi vous réveiller un Grand Duc. Plus qu’un spleen que l’on traîne en pensant au revers à une main de Maître Roger, c’est notre nostalgie, notre vision romantique du sport, qui nous ramène quelques années ou décennies plus tôt.

Des époques symbolisées par des tenues qui ont marqué l’histoire du tennis. Confort et contrats juteux oblige, la plupart des joueurs du circuit arborent aujourd’hui des vêtements techniques qui font souvent fi de l’élégance ou de la créativité stylistique de leurs ainés. Mais en cherchant bien, il reste tout de même possible de se procurer liquettes et accessoires rendus célèbres par les champions d’une autre époque.

Imaginez : vous pénétrez sur le court Central avec la fameuse veste Fila de Björn Borg. Pour l‘échauffement, un pull sans manche col en V façon Jimmy Connors ou Fred Perry fait un tabac auprès de ceux qui savourent déjà votre lift. Le match commence, pas de répit pour le style. Vous et votre polo estampillé Le Coq Sportif volez au dessus du court, comme Yannick en 1983. Votre adversaire cogne aussi fort que le soleil ? Bandeau et poignet sont vos meilleurs alliés.

Et puisque vous appréciez les madeleines de Proust stylistiques, vous n’hésitez pas à rendre hommage à Arthur Ashe (le modèle de Noah), qui chaussait parfois une paire d’aviateur aussi classieuse qu’un revers le long de la ligne. Balle de match. Vous n’oubliez aucun détail et prenez soin de tapoter votre raquette sur votre paire de baskets (si possible les Nike d’Agassi ou les Reebok Pump de Chang) avant d’engager. Service-volée pour conclure en beauté. A vous la coupe des Mousquetaires ! Et celle du style.

 

Damien Guillou

 

     Le bonus des Grands Ducs    
Les polos et autre veste de Björn Borg, par Fila.
Le pull sans manche de Fred Perry.
Déçu que Le Coq Sportif n’édite plus le polo avec lequel Yannick Noah à triomphé à Roland-Garros ? La collection qui rend hommage à son idole Arthur Ashe devrait vous plaire. Plus actuelles, les tenues de Richard Gasquet valent également le coup d’oeil.
Plusieurs coloris de la fameuse basket à gonfler de Michael Chang existent encore. Notre modèle préféré est disponible ici. Et que dire des Nike Air portées par Agassi

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×