Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Alexandra, une cuvée exceptionnelle de Laurent Perrier

Alexandra, une cuvée exceptionnelle de Laurent Perrier

Avec ce champagne rosé portant un prénom de femme, Laurent Perrier nous offre l’une de ces plus belles bouteilles de gentleman. Premier regard sur la bouteille : ses formes généreuses, ses épaules galbées et son grand col de cygne attirent notre attention. Elle dégage quelque chose de spécial, sa forme rappelle les premières bouteilles des maitres verriers du 17eme siècle qui étaient présentes à la cour du Roi de France.

Ici, on s’éloigne du bling bling de certaines marques pour se placer dans le luxe authentique. L’histoire de cette cuvée exceptionnelle est à la hauteur de sa qualité. Tout commence en 1982 où Bernard de Nonancourt, président de la Maison Laurent-Perrier, offre cette cuvée à sa fille aînée à l’occasion de son mariage. En apposant le prénom de sa fille sur cette bouteille, le niveau déjà très haut de Laurent-Perrier a été poussé à son maximum pour proposer une cuvée de prestige rare.

Rare pour deux raisons. La première est sa composition. Ne rentrent ici que deux cépages Pinot noir et Chardonnay ne provenant que des crus les plus prestigieux : Ambonnay, Bouzy, Mailly, Verzenay, Avize, Cramant, Mesnil-Sur-Oger.

La deuxième raison de cette rareté est que les deux cépages utilisés doivent arriver à maturité parfaite au même moment. Au cours de la macération du Pinot noir, un certain pourcentage de Chardonnay y est ajouté afin que les deux cépages macèrent conjointement. Ceci constitue une façon de procéder tout à fait unique, rare et originale. Mais également très compliquée puisque réservée seulement aux années exceptionnelles. Depuis le premier millésime en 1982, il n’y a eu que six autres millésimes d’Alexandra : 1985, 1988, 1990, 1997 et 1998 et 2006.

Une fois vinifié, il faut attendre qu’ils vieillissent huit ans dans les caves de la maison Laurent-Perrier avant d’avoir la chance de le déguster à votre table accompagné d’un filet mignon de veau rôti ou d’un croustillant de langoustines… bref d’un diner parfait en charmante compagnie.

 

Mickael GUIDOT

 

300 € pour le millésime 2004
Disponible chez les cavistes

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×