Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

CIGARES, LES TUBES DE L'ÉTÉ

CIGARES, LES TUBES DE L’ÉTÉ

L’été, le cigare s’invite à la plage, au bord de la piscine et partout où il fait bon partager des étincelles de bonheur déconnecté. Les amateurs éclairés anticipent. Ils garnissent leur petit humidor de voyage avec autant (plus ?) de soin que leur propre valise. Heureusement, l’égalité des chances ne prend pas de congés. Les tête-en-l’air, les pressés, les non-équipés en étui cuir dernier cri peuvent compter sur ces bons vieux « cigares en tube » dévissables.

Faciles à transporter, robustes… ils portent beau les couleurs des hôtes qu’ils protègent. Ils sont vendus à l’unité ou en étuis de trois (de deux pour les plus gros modules). L’intérieur de chaque tube est  garni d’une fine feuille de cèdre, pour éviter le contact avec le métal. Les cubains vous diraient que c’est aussi pour garantir au cigare cette petite odeur de bois précieux qui plaît tant aux occidentaux… Attention : l’humidité du cigare reste optimale jusqu’à une dizaine de jours (grand maximum). Ne leur en demandez pas plus. Entre deux voyages, vous devez les conserver dans un humidor garantissant une moyenne de 70% d’humidité, bouchon dévissé.

Tous les cigares ne disposent pas d’une « version tube ». Il n’y a pas de règle. Ce qui est certain, c’est que l’époque où les modules en tube n’étaient qu’un choix par défaut est révolue. Même les plus prestigieux puros (comme le Cohiba Piramides) peuvent y avoir droit. Dernier conseil : le cigare en tube est rarement une priorité pour les débitants de tabacs. Ces derniers sont d’ailleurs dans le collimateur des douanes, qui aimeraient voir les fameuses mentions sanitaires jusque sur les tubes… Le choix est le plus souvent aléatoire. Soyez plus indulgents que pour vos cigares habituels lors de vos emplettes, au risque de repartir déçu.

Pour vous souffler des idées ou vous donner envie de bousculer vos habitudes, nous vous avons préparé une sélection évidemment subjective. Ouvrez le feu

 

• Partagas Coronas Junior

Ne cherchez plus : l’excellence du compromis qualité-prix est là. Ce petit corona sans histoire mais doté d’une vraie personnalité satisfait aussi bien le cubanophile que ses amis novices. Les arômes (boisés, torréfiés) et la puissance sont là. Bienvenu après le petit-déjeuner ou à l’apéro, sur un spritz ou une bière trappiste.

Origine : Cuba

Prix : 4,80 €.

 

• Vega Fina Fortaleza 2 Robusto

Punchy et savoureux à la fois, ce robusto a de la conversation. Il envoie du boisé, des fruits secs et du café torréfié. La fumée est ample et grasse. Pimm’s de rigueur pour se rafraîchir les papilles.

Origine : République Dominicaine

Prix : 6 €.

 

• Davidoff 2000

En claquant la porte de Cuba pour poser ses valises en République Dominicaine en 1988, Zino Davidoff a déçu des millions de fidèles. En retour, il a pu conquérir les Etats-Unis, fascinés par le prestige de ses bagues blanches. Ce 2000, paisible corona, offre un classicisme feutré et végétal (notes florales et boisées). Sur l’expresso du midi ou le verre de blanc de 18h.

Origine : République Dominicaine

Prix : 10,50 €.

 

• Cohiba Siglo VI

Le plus imposant module de notre sélection (un canonazo, 150 mm de long sur 20,64 mm de diamètre) est un aristocrate du portfolio cubain. Bien aéré, il délivre une fumée fraîche et légère. Son registre : le bois précieux et des notes plus « pâtissières » comme le cacao et le miel. Gourmand et rassasiant. Champagne ultra brut ou ce que vous voudrez, le Siglo VI a suffisamment de classe pour s’entendre avec tout le monde.

Origine : Cuba

Prix : 25,40 €.

 

• Cumpay Churchill

Un churchill de caractère à ce prix, c’est cadeau. Ce Cumpay est particulièrement long en bouche. Et c’est tant mieux, puisque sa palette boisée, relevée de touches de cacao et de cuir, fait des merveilles. Vous pouvez vous resservir un mojito.

Origine : Nicaragua

Prix : 8 €

 

• Punch Punch de Punch

Amateurs de sensations fortes, vous pouvez prendre un transat, il reste de la place. Il y a du « old school » bravache chez ce Punch Punch (un corona gorda tous muscles sortis) qui déploie un festival de notes de terre, d’humus et de café grillé. Servez donc un rosé piscine ou un daiquiri à ce gros macho.

Origine : Cuba

Prix : 11,70 €.

 

Guillaume Tesson

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×