Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Le Coq, mixologie british et liqueur d'Ambrette

Le Coq, mixologie british et liqueur d’Ambrette

Quand une star londonienne de la mixologie mouline les seventies parisiennes et les vieux alcools français oubliés, cela donne le Coq.

Aux commandes donc de ce nouveau bar à cocktails du quartier Château d’Eau, Tony Conigliaro, propriétaire mythique du « Bar with no name » et du « Zetter townhouse » à Londres. La déco soignée de l’endroit puise donc son inspiration dans la vision anglosaxonne des années 70 parisiennes, chics, un peu déjantées, ambiance Gainsbourg – Hardy. On y a donc jeté sur un fond noir quelques grands canapés le long des murs grattés, posé des toiles à même le sol et balancé dans les oreilles une bande-son nostalgique entre Dutronc et Iggy Pop.

L’un de mérites, et pas le moindre, du Coq et de la carte concoctée par l’ami Tony, c’est de remettre sous le nez des parisiens de vieux alcools et liqueurs du patrimoine qui enchantent tous les bars de la planète mais que les bords de Seine ont oublié depuis longtemps. C’était quand, vous, la dernière fois que vous avez bu de la liqueur d’Ambrette ? Ou du cognac Merley ? Ou même un trait d’absinthe ?

Voici donc remis au goût de l’époque de vieux alcools français quasi-disparus en les faisant swinguer au sein de compositions détonantes dont le désormais classique de Tony « les fleurs du mal », une composition mêlant vodka à la rose, jus de citron, blanc d’œuf et une touche d’absinthe. D’ailleurs, un bar qui expose sur étagères de vieilles bouteilles millésimées de Chartreuse ne peut qu’être à notre goût.  

 

Thierry Richard

 

Photographies : Juliette Ranck

 

Le Coq 12 rue du Château d’Eau 75010 Paris 01 42 40 85 68
Fermé le Dimanche
Cocktails à 11 €
http://www.barlecoq.com
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×