Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

LE PARFUM RETROUVÉ DE J.F.K.

LE PARFUM RETROUVÉ DE J.F.K.

Été 1937. Un jeune étudiant américain sillonne la Riviera en cabriolet. Bronzé, la mèche au vent, ce fils de bonne famille est déjà diablement beau, stylé, mais on ne l’appelle pas encore « JFK ».

Au cours d’une soirée, il est présenté à Albert Fouquet, fils d’un aristocrate parisien et parfumeur. Ce dernier porte ce soir-là une fragrance créée uniquement pour son usage personnel qui trouble Kennedy. Fouquet, flatté et généreux, fait porter dès le lendemain un flacon de cette cologne à l’hôtel où séjourne le futur président. Rentré aux Etats-Unis, Kennedy prend la plume. En quelques lignes, il évoque le succès du parfum auprès de son entourage, et commande « huit échantillons, et si la production le permet, un autre pour Bob« . L’étudiant entend en effet faire profiter son frère Robert de l’aura élégamment boisée (santal), imperceptiblement vanillée et relevée de notes marines et d’agrumes (bergamote) de ce parfum aux accents « preppy ». Noble et désinvolte à la fois. Fouquet étiquette chaque flacon « Eight & Bob ». Ironie du sort, Fouquet apprendra plus tard que c’est le père, Joseph Kennedy, qui aura le plus porté ce jus, plébiscité par des icônes d’Hollywood telles Cary Grant et James Stewart !

La mort d’Albert Fouquet en 1939 dans un accident de voiture porte un coup presque fatal à la légende. Son majordome Philippe reprend le flambeau quelques années durant. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il expédie certains flacons en les cachant dans des livres pour éviter que les nazis ne s’en emparent. JFK portait-il alors encore ce parfum dont il tomba amoureux un soir d’été en France ? Aujourd’hui retrouvée, la recette de « Eight & Bob » jouit d’une réédition sobre et impeccable. Frappante de modernité. Imaginez. JFK n’est pas loin, il a laissé là son flacon… S’approprier un peu de sa coolitude mélancolique est désormais à portée de main. Alors ? Oser approcher d’aussi près l’intimité du mythe est une expérience – osons le mot – bouleversante.

 

Guillaume Tesson

 

Eight & Bob
Eau de toilette, 100 ml, 125 €.
Disponible sur le site officiel Eight & Bob.
 
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×