Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Golden Age : mobilier vintage à portée de main

Golden Age : mobilier vintage à portée de main

Une petite rue pavée dans le nord de Paris, non loin du métro La Chapelle, à l’abri de l’agitation de la rue Marx Dormoy.  En face du futuriste hôtel le Kube et son désormais célèbre Ice Bar, la galerie Golden Age s’étire tranquillement sur ses 10 mètres de vitrine. Murs de brique, crépis, béton ciré : bienvenue dans une sorte de loft new-yorkais teinté d’accents industriels et d’une aura toute parisienne.

Le mobilier présenté regroupe ce que les Trente Glorieuses ont fait de meilleur ; les lignes épurées côtoient les tissus de couleurs vives, le bois des consoles est allégé par des luminaires originaux et les banquettes de cuir trouvent tables basses à leurs pieds. Le tout pour des prix très attractifs, une commode n’excédant pas les 180 euros.

Cette accessibilité revendiquée se dote d’une originalité teintée d’humour : la galerie ressemble un peu à un cabinet de curiosités. Accueilli par un mannequin de secouristes en jogging bleu roi à l’entrée du magasin, affalé sur un fauteuil, on pourra aussi découvrir au fil de notre visite une souris disséquée dans sa boite en plastique, des têtes à coiffer ou encore des étiquettes de boucherie. Des couvertures encadrées du magazine Lui, des vases, vinyles ou portes-disques sont autant d’idées pour offrir ou donner un coup de fouet à son intérieur.

D’ailleurs, Ambroise Alliou et Alexandre Neimann, les jeunes et très sympathiques fondateurs de Golden Age, se feront un plaisir de venir jusque dans votre salon : tous deux diplômés d’une école d’histoire et marché de l’art, ils proposent des services de décoration et ameublement d’intérieur personnalisés et forcément à moindre coût. Parcourant régulièrement la France et l’Europe pour en rapporter de nouvelles trouvailles (le turn-over est constant), ils sauront trouver la chaise parfaite pour tenir dans une cuisine de 8m² comme le sofa qui habillera au mieux un vaste salon.

Dans les prochains mois, la petite salle au fond de la galerie s’ornera de nouveaux atours pour fêter la première année d’existence de Golden Age : fauteuils en rotin, vinyles à la pochette sexy ou lampes très suggestives, elle deviendra fin mars un antre érotique-chic au sein duquel une soirée sexy pourrait bien s’organiser…

 

Louise Bollecker

 

Golden Age
4, passage Ruelle
75018 Paris
Ouvert du jeudi au samedi de 11h à 19h et le dimanche de 14h à 19h
06 81 37 20 71
http://www.goldenage.fr/
 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×