Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Luc Monnet, aller simple en terre cigare

Luc Monnet, aller simple en terre cigare

Il faut avoir, un jour, partagé la chambre de Luc Monnet à Cuba pour comprendre. Il est à peine six heures du matin, les brumes des cigares de la veille sont à peine dissipées que Luc secoue votre lit et râle déjà : « On va louper la bonne lumière ». Dix minutes plus tard – et sans café – on se retrouve assis dans un pick-up. Luc appuie sur l’accélérateur en jetant des coups d’œil inquiets vers l’horizon. Un horizon pur, entre pourpre et azur. Les champs de tabac défilent. La voiture ralentit. S’arrête. Au loin, des hommes viennent de commencer la récolte du tabac. Nous avançons vers eux. Un sourire, quelques mots et Luc, boîtier en main (à chacun son outil, son art), devient l’un des leurs. Et on comprend.

On comprend que la lumière devait tomber précisément à cet endroit-là sur ce paysan-là, sur ces mains-là. Ici, maintenant. Des lumières et des visages, Luc en a capturé sans compter, en vingt ans de reportages pour le magazine L’Amateur de Cigare. Fruit de ses immersions, son premier livre en solo distribue les allers simples pour les champs, les manufactures et les rues, de Cuba à la République Dominicaine, du Honduras au Nicaragua. Et pour moins cher qu’un Cohiba Esplendidos !

 

Guillaume Tesson

 

exe-couvCigare-HD-der.indd

Cigares, de Luc Monnet,
HD Diffusion, 88 pages,
21 € (acheter ici),
Préface de Jean-Paul Kauffmann

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×