Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un petit-déjeuner au Caffè Stern

Un petit-déjeuner au Caffè Stern

L’Italie comme si vous y étiez. Le cadre de ce Caffè est l’ancienne boutique du graveur Stern, une illustre maison fondée en 1834 dont on devine encore la richesse dans les murs gansés de cuir de Cordoue et de boiseries XVIIIe délicieusement sculptées. Le plastique de Philippe Starck n’a pas atteint l’âme pittoresque du lieu. La lumière est tamisée, le parquet craque, la radio est bloquée sur TSF jazz…

Tout le personnel chante l’italien. Car Stern est désormais Caffè, entièrement consacré à l’Italie, plus particulièrement à la Vénétie. On se croirait chez Rizzardini ou Tonolo à Venise le matin, lorsque les costumes-cravates avalent, debout et tout de go, un expresso et une petite pâtisserie largement saupoudrée de sucre glace.

Ici, le matin, c’est la douce Valentina qui officie. Elle est aux commandes de l’énorme machine à café et conseille de son délicieux accent le café qui vous conviendra. Ils se déclinent en une dizaine de préparations, des expressos aux cafés filtres, twistés de lait ou pas. David Lanher, le propriétaire, a eu la bonne idée de s’associer avec son ami Gianni Frasi, torréfacteur de café hors pair. De son laboratoire Giamaiaca Caffè à Vérone proviennent des arabicas naturels, fraîchement moulus.

Une belle appréciera le marocchino in vetro, un expresso serré, poudre de cacao et mousse de lait. Ou le li per li, un mini cappuccino originaire de Trieste à la mousse de lait froide. A accompagner d’un croissant à la crème pâtissière soyeuse, saupoudré de sucre glace ou, plus subtile, d’une brioche à la vanille et à la fève tonka fourrée de confiture d’abricot aussi moelleuse qu’un oreiller. Ils s’apprécient particulièrement dans l’alcôve avec banquette garnie de coussins.

Les rendez-vous d’affaires confidentiels se déroulent dans la salle du fond, à la table de l’angle gauche près du comptoir. Si le temps n’est pas compté, le senza fretta, café en cafetière napolitaine infusé en 15 minutes, sera parfait. Pour les curieux du palais il y a le café d’orge biologique torréfiée à l’anis étoilé (sans caféine puisqu’à l’orge).

Les solitaires italophiles apprécieront l’expresso, bien serré comme là-bas, l’uno di due, doublé dans une petite tasse, ou l’expresso doppio, doublé dans une grande tasse. Au comptoir, avalé en vitesse et à moindre coût, ou sur l’une des petites tables à l’extérieur pour assister au ballet matinal des livreurs…

 

Anne Carpentier

 

Caffè Stern
47 passage des Panoramas
75002 Paris
Pour tout renseignement et réservation : 01 75 43 63 10
Prix : 2,50 € l’expresso, 4 € le cappuccino, 4 € le café d’orge biologique torréfiée, 5 € le li per li, 2,50 € le croissant à la crème pâtissière.
Le petit-déjeuner est servi du mardi au samedi dès 8 h 30.
Entendu : « Mais vous n’avez pas de pain ?! »

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×