Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Portugal : Casas na Areia ou Palacio Belmonte ? Les deux !

Portugal : Casas na Areia ou Palacio Belmonte ? Les deux !

Partir au Portugal le temps d’un long week-end, il y a plusieurs options. J’ai choisi de respecter ce que je me dis parfois : « ça doit être bien quand y’a personne ».

La première étape a été de poser mon sac à Comporta. Comporta est ce lieu pas encore à la mode, pas dans les guides, qui monte dans la péninsule ibérique. Nombreux sont ceux qui pensent que c’est un lieu pour milliardaires. Laissons les dans cette certitude. Comporta est à quatre vingt dix minutes (pour les plus lents) de l’aéroport de Lisbonne. Après avoir loué chez Sixt (what else ?), vous filez vers l’océan. Si vous avez faim, arrêtez vous chez Nené à Alcacer do Sal, là, deux femmes peu aimables vous serviront un poisson grillé comme jamais. Mon excellente sole recouverte d’ail m’a donné un coup de fouet.

A Comporta, une seule adresse possible pour dormir : Casas Na Areia. Littéralement, la maison dans le sable. Tenues par Joao, des petites maisons soignées, dans un confort réel vous accueilleront vous et rien que vous. La configuration est telle que cela ne peut être que des personnes qui se connaissent qui réservent les maisons. Dolores vous servira votre petit déjeuner pantagruélique à votre heure. Vous dormirez ou vous étendrez dans les canapés Gervasoni, vous serez éclairés par les célèbres lampes Tolomeo et la lumière sera diffusée grâce aux abats jours de Moooi. Quand je vous dis qu’on y est bien…

Si vous avez envie de faire quelques emplettes direction Pedralua, petite boutique hippy chic mais si vous préférez monter à cheval pour découvrir un bout des soixante kilomètres de plage, José (mais prononcé Jousé voire Zé pour les intimes), l’ami de Joao, vous accueillera avec le sourire aux lèvres dans un bon français (appris grâce à Paris Match !) dans son Cavalos Na Areia. Comme il aime à le dire, son bureau c’est les dunes de sable et il fait monter de petits chevaux de polo retraités mais nerveux.

Avant d’aller déjeuner au Bar dos Pescadores, il faut faire une détour à Troia, une ville balnéaire construite comme une multitude de resort accolés. En pleine saison, cette ville doit être effroyable, en basse saison, c’est une ville de retraités. Contrairement à nos villes balnéaires, l’architecture de Troia vaut le coup d’œil. Entre lignes hyper graphiques et pointes de n’importe quoi, Troia se visite… en voiture, pas plus. Au Bar dos Pescadores, une fois votre bar grillé avec ses fritas patatas savourés, allongez vous sur la plage pour la sieste. Le soir, le sunset drink ne peut se prendre que dans un hamac du Comporta café avant de filer dîner au Dona Bia.

Partir de Casas Na Areia n’a pas été triste, je sais que j’y reviendrai.

À Lisbonne, seconde étape, même principe, se cacher de la foule. Pour cela, rien de mieux que le Palacio Belmonte. Dix suites et rien d’autre, tenues de mains de maîtresse par Maria, avec laquelle on se retrouve rapidement entre soi. Les hordes de touristes voulant voir le Château Saint George passent devant cet hôtel sans le savoir… Pourtant, la majestueuse porte peinte en rouge cardinal devrait les attirer. Le mystère reste entier sauf pour les initiés. A l’intérieur tout est resté dans son époque pour l’architecture, mais rehaussée des codes de l’élégance et de la modernité discrète. Beaux espaces communs, suites se rapprochant davantage d’un appartement, une piscine noire à débordement et un petit déjeuner à prendre dans le jardin dominant le sud de Lisbonne devraient suffire à votre bonheur. Et puisque Lisbonne vous tend les bras, deux, trois adresses avant de remonter dans l’avion : A Belem, il faut aller à la Pasteis de Belem, le lieu où l’on déguste les meilleurs des meilleurs Pasteis de Nata. Puis, à quel pas de là, on visite le musée Coleçao Berardo avant de filer déjeuner dans la LX Factory, un enclos pop art avec des restaurants et des boutiques en mode industriel : une branchitude assumée au milieu de dépôts-ventes du meilleur goût.

A aucun moment, je n’ai pas tenu mon engagement initial de voir de très loin la foule. A aucun moment, je me suis dit que j’avais fait de mauvais choix. Cela vous tente ? A vous de jouer.

Il reste de longs week-ends avant l’été, bon voyage…

 

Emery Doligé

 

 

    Carnet d’adresses    
Casas na Areia
Sítio da Carrasqueira,
7580-613 Comporta, Portugal
+351 934 418 316
info@casasnaareia.com
http://casasnaareia.com/
Restaurante Dos Pescadores
+351 967 977 193
Dona Bia
+351 265 497 557
Palacio Belmonte
Páteo Dom Fradique, 14
1100-624 Lisboa, Portugal
+351 218 816 600
reservations@palaciobelmonte.com
http://palaciobelmonte.com/

 

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×