Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Tokyo : Okura, hôtel en voie de disparition

Tokyo : Okura, hôtel en voie de disparition

Après cinquante trois ans d’existence, l’Hôtel Okura, localisé à Tokyo, menace d’être détruit ou métamorphosé d’ici à 2019. Ironie du sort, cet hôtel de luxe qui avait été construit en 1962 pour accueillir les Olympiades de 1964, sera modifié en vue des Jeux Olympiques attendus en 2020 dans la capitale Nippone.

Situé dans le quartier calme des affaires et des ambassades, l’Hôtel Okura est un véritable havre de paix. Yoshiro Taniguachi, Hideo Kosaka, Shiko Munakata et Kenkichi Tomimoto, architectes, designers et pères fondateur de cet hôtel ont créé une conception moderne et design tout en gardant précieusement le côté traditionnel des couleurs et des métiers du Japon. Au fil des années, cet endroit a conservé sa décoration d’origine, dont sa composition florale et ikeban dès le hall d’entrée ainsi que ses grandes lanternes suspendues au plafond. Ce cadre somptueux a d’ailleurs séduit de nombreux romanciers et cinéastes. Cela n’échappera pas à certains fans ! Sean Connery, y a ainsi séjourné en 1964, pour le tournage d’ « On ne vit que deux fois », tandis que Cary Grand y a foulé le hall d’entrée deux ans plus tard pour les besoins du film de Charles Walters, « Rien ne sert de courir ».

Alors, est-ce vraiment la fin de cet hôtel, qui se veut le témoignage d’un Japon en pleine reconstruction ? Véritable héritage culturel, la disparition représenterait en effet une véritable perte pour les générations à venir. Les Tokyoïtes se mobilisent et invitent la population ainsi que les gens du monde entier, à signer une pétition.

L’architecture moderniste est définitivement en péril, reste à espérer que l’union des citoyens saura, cette fois-ci, l’emporter.

 

Nina Nothomb

 

Hotel Okura
2-10-4 Toranomon, Minato-ku,
Tokyo 105-0001, Japan

Tel +81-3-3582-0111
〒105-0001 Tokyo, Minato, 虎ノ門2丁目10−4

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×