Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Clos des Goisses, assurément unique

Clos des Goisses, assurément unique

45 degrés. C’est à peine moins que la pente de la pyramide de Khéops. C’est quatre fois plus que celle de l’ascension du Mont Ventoux, que les cyclistes du Tour de France peinent à grimper. C’est plus raide que « Le Grand Couloir », la piste noire la plus dangereuse de Courchevel. C’est à faire pâlir les citadins de San Francisco qui triment déjà en se promenant sur leurs rues abruptes.

45 degrés. Plein sud. Vue à couper le souffle. Proximité du canal de la Marne. 1km de long. Ça vous plante le décor.

45 degrés. C’est la pente du Clos des Goisses, joyau de la Maison Philipponnat à Mareuil-sur-Aÿ, en Champagne, dont les vignes s’étendent sur 5,5 hectares. Unique en son genre, cet authentique clos – ils sont rares en Champagne – assis sur la craie pure, bénéficie, grâce à sa pente, d’une exposition sans commune mesure et produit, chaque année, des raisins gorgés de soleil.

Se nourrissant plus aisément des rayons de notre astre solaire, les raisins atteignent chaque année une maturité optimale. Au Clos des Goisses, chaque année est un grand millésime. Et les rares exceptions ne font que confirmer la règle.

Une histoire d’évidence, et pourtant. « Goisses », en patois champenois, signifie « tâche pénible ». Ce n’est pas pour rien. Au Clos des Goisses, la pente a de quoi faire blêmir les meilleurs vendangeurs qui, postés aux aurores au bord de la route qui longe le bas du clos, lorgnent le cou tordu sur le sommet du flanc, si proche et si haut à la fois. Pour leur sécurité, la Maison Philipponnat a d’ailleurs installé des filets de protection, évitant ainsi toute dégringolade vertigineuse. Ardeur, persévérance et rigueur dans la vinification : chaque année, 50% des raisins sont écartés – sur un terroir déjà exceptionnel ! – pour n’en garder que les meilleurs.

Les vins sont élevés en fûts de chêne, et patientent en moyenne dix années en cave avant d’être commercialisés : c’est le temps qu’il faut à un grand vin pour donner la pleine mesure de son potentiel aromatique.

Car oui, le Clos des Goisses est un vin avant d’être un champagne. Puissant, vineux – grâce à la prédominance de Pinot Noir -, son caractère affirmé et sa complexité en font un champagne à boire assis : il gagnera à marier les saveurs de plats gastronomiques préparés par vos bons soins ou ceux d’un grand Chef.

Le Clos des Goisses, c’est un cadeau magnifique, un concentré d’histoire et de passion, qui dévoile dans le verre des secrets insoupçonnés. Ce vin est assurément unique. Pour certains ce n’est déjà plus un secret.

 

Marie Mascré
(Photographies : Sylvain Dadé et archives Champagne Philipponnat)

 

Prix moyen constaté : 145 euros
Disponible chez les meilleurs cavistes et épiceries fines

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×