Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Chantilly Arts & Elegance : les Grands Ducs de la (garden) partie

Chantilly Arts & Elegance : les Grands Ducs de la (garden) partie

L’année dernière, la première édition du Concours de Chantilly baptisé Arts et Elégance Richard Mille en avait époustouflé plus d’un, à commencer par les nombreux parisiens qui, comme on aime à le répéter, en ont vu bien d’autres…

Pour cette seconde édition, nombreux sont ceux qui sont revenus pour redécouvrir avec émerveillement les parterres majestueux, l’immensité du domaine et la beauté du lieu. Sans oublier le château… Alors si ce dernier se pare de tous ses atours pour recevoir en son sein la fine fleur de l’automobile mondiale, si les amateurs jouent le jeu de l’élégance, si le temps est de la partie et qu’on y ajoute des bateaux anciens sur le grand canal, quelques mannequins, une montgolfière, des pique-niques dignes des plus belles garden parties… il ne manque plus grand chose pour que la journée soit parfaite…

Là est certainement la réussite de Peter Auto. Avoir su réconcilier les amateurs d’automobiles avec l’exercice délicat du concours d’élégance lequel avait déserté la France depuis les années Vuitton à Bagatelle. Cette réussite tient aussi au caractère pluridisciplinaire de ce dimanche pas comme les autres. Les familles y sont bienvenues et chacun trouvera matière à s’enthousiasmer. Tout cela rend le Concours vivant, léger et enjoué… Certes on pourra reprocher à la remise des prix d’être un brin ennuyeuse, la faute à des classes trop nombreuses et manquant de cohérence, des petits détails esthétiques qui mériteraient mieux et quelques autos qui ne sont pas tout à fait au niveau d’un tel événement se voulant référence mondiale. Mais bon, ne parle-t-on pas là de légères broutilles au regard d’une journée d’exception ?

Cette année, l’espace club des Grands Ducs était à coup sûr the place to be… Les autos étaient à elles seules un résumé de ce qui rassemblent les Grands Ducs ; sportives, variées, racées ou différentes… Les pilotes d’Aston Martin Volante, Jaguar XK 120 Roadster, Honda N600 ou fort rare Bentley Corniche coupé ont ainsi passé une journée hors du temps, vite rejoints par les amateurs de Jaguar Eventer, ce rare break de chasse carrossé en Angleterre mais aussi par des participants du concours officiel préférant de loin l’ambiance du pique-nique aux tables officielles un rien guindées !

Côté bagages, l’œil averti aura su apprécier la présence du malletier Moynat venu nous rappeler que Pauline Moynat fut, en son temps, la pionnière pour équiper les automobiles de malles sur mesure. Une Bugatti garée non loin avait d’ailleurs encore la sienne fort patinée et utilisée par son propriétaire comme simple coffre. Le genre de détail qui n’a pas échappé aux yeux avertis.

Alors, l’an prochain, vous venez?

Etienne Raynaud
(Photographies : Lucile Pillet)

 

Chantilly Arts & Elegance 

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×