Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Goodwood Revival : Remonter le temps à 200 km/h

Goodwood Revival : Remonter le temps à 200 km/h

Difficile pour tout passionné d’automobile ancienne de résister à l’appel du Goodwood Revival. Et ce, même pour les plus blasés d’entre eux…

120 000 spectateurs, 10 000 autos légendaires venues de toute l’Europe pour trois jours de course opposant des pilotes de renom et des démonstrations de vieux avions… le tout sur fond d’une ambiance inimitable. Difficile de ne pas s’enthousiasmer entre les vieux garages reconstitués, les spectateurs qu’on croirait sortis d’un épisode de Mad Men ou du Jour le plus long, coupe de Veuve Clicquot à la main avant d’entamer une danse endiablée. Difficile, encore, de ne pas tomber sous le charme des mythiques Mustang et Spitfire qui survolent le Revival et du parking rempli d’automobiles historiques.

Au Goodwood Revival, les sens sont sollicités en permanence, le temps file aussi vite qu’une Bugatti 51 en pleine charge, les hommes sont chics et les femmes sont belles… Certains iront au bal officiel du Samedi soir en ayant chiné leur tenue haute couture dans les meilleurs dépôts-ventes de Londres ou Paris, d’autres iront refaire le monde dans un pub…

Typiquement britannique dans ses racines, autant dans ses traditions que dans son excentricité et son cadre, le Revival est devenu un rendez-vous mondial où les américains n’hésitent pas à venir courir au volant de leur Shelby Cobra et les Français à traverser le Channel pour venir assister avec style à l’événement. Certains sont des fidèles comme les deux gendarmes venus en side-car et tenues d’époque, bottes officielles Weston aux pieds. D’autres, de plus en plus nombreux, viennent pour la première fois et attendent de pied ferme les dates officielles de l’an prochain…

Cette année encore, la Maison Veuve Clicquot a décidé d’honorer le Revival en recevant quelques gentlemen et women drivers à Reims. Ces derniers, après avoir rendu hommage aux tribunes de l’ex circuit de Reims Gueux, s’en sont allés vers Dieppe non sans croiser des Alpines présentes pour les festivités du soixantième anniversaire de la marque rémoise…  Une fois franchie la Manche, les Français se sont vite mêlés aux très nombreux Britanniques en Bentley, Jaguar, Aston Martin… sur les petites routes du Sussex. Nul doute que tout ce beau monde reviendra un jour ou l’autre vers Goodwood !

On ne peut que vous souhaiter, un jour, d’en faire tout autant…

 

Etienne Raynaud
(Photographies : Rémi Dargegen)

 

Goodwood Revival 

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×