Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

10 (nouvelles) bonnes raisons d’aller à New York

10 (nouvelles) bonnes raisons d’aller à New York

Il y a quelque chose de jouissif à s’envoler en classe affaires pour, le temps d’un week-end, mener la grande vie à Big Apple. Surtout que la ville vous offre en permanence de nouvelles raisons de s’y précipiter. En voici quelques-unes de saison.


1. La ville fascinait Le Corbusier

1982_7« New York, quel patelin, écrit Le Corbusier à son épouse dans les années 30 (…) des bureaux plus hauts que la Tour Eiffel », lettre depuis publiée dans ses Lettres manuscrites. Il ne croyait pas si bien dire. Surtout depuis la construction du One World Trade Center qui culmine à plus de 500 mètres d’altitude. Moyennant 32$ par personne, la tour la plus haute de l’hémisphère ouest offre une vue unique au monde!

 

 


2. Zaha Hadid y construit un immeuble

th_65d1300db123ce22f6e2569fb36764f8_520w28.exterior55« Confier un immeuble à une native d’Irak est une manière pour les américains de se faire pardonner », murmure un riverain qui, comme Donald Trump, croit dur comme fer à ce qu’il dit. L’immeuble, situé W 520 28è rue, entre la 11è et la 10è, reconnaissable à ses courbes organiques, va sortir de terre dans les prochains mois, signe du renouveau incroyable de Manhattan.

 

 

3. Baccarat vient d’ouvrir un hôtel

Capture d’écran 2015-11-26 à 10.58.45Flambant neuf, ce palace glacial aménagé par Gilles & Boissier, deux talentueux décorateurs d’architectes frenchies, est le fils spirituel de l’hôtel particulier du cristallier réalisé par Starck à Paris, et des hôtels de marques comme Armani ou Bulgari.

 

 

 

 

4. Robert de Niro possède le quartier

Capture d’écran 2015-11-26 à 10.42.34Tribeca c’est chez lui. Un cinéma, un festival du 7è art, un hôtel (le sublime Greenwich, décoré des peintures de son père), des restaurants (italiens bien sûr), des bars… Bob possède plusieurs pâtés de maison, lui qui est un héritier direct du new york populo des années d’après-guerre. Le petit-déjeuner à la Locanda (Greenwich Hotel) est une tuerie avec sa tarte au citron.

 

 

5. La Compagnie fait la desserte en business

12235103_756667784478038_2269320796964399101_nAvec ses avions bleus, équipés de seulement 80 sièges business, La Compagnie effectue ses A/R Paris-New York dans le calme et la sérénité, du check-in au débarquement. La grande classe, pour 50% seulement du prix d’une business habituelle. Sans oublier de fréquentes promotions. Ceux qui aiment New York prendront (non pas le train!), La Compagnie, première ligne aérienne 100% business. What else?

 


6. Henry Miller détestait Gotham

Henry Miller« New York vous écrase. On ne peut pas respirer. Ce n’est pas le bruit et la poussière, ni la circulation ni la foule, c’est la platitude, la laideur, la monotonie et l’identité épouvantable de tout. Les murs vous pèsent dessus, ils sont tous pareils aux autres ». Et comme nous on a pas une passion pour Miller, ça tombe bien qu’on ne soit pas d’accord avec lui (Aller-retour New York, Buchet-Chastel, 1977).

 

 


7. Vous n’avez pas encore parcouru la High Line

Highline_NYC_4546199798_2fb244ec8bQuoi? Une coulée verte version new-yorkaise. L’ancienne voie du métro aérien désaffectée a été reconvertie en promenade arty à 10 mètres du sol. Arrêtez-vous au milieu au Chelsea food market, une ancienne usine reconvertie en paradis des foodies avec stands de sushi, de cookies, de poisson, de cuisine italienne ou de vegan food. Au bout, une récompense : le Whitney qui offre jusqu’en janvier une époustouflante rétrospective Frank Stella de plusieurs dizaines de pièces.

 


8. Momofuku ne veut encore rien dire pour vous

tumblr_nxvvorHC9M1qdp3k1o1_r1_1280Alors il est temps de découvrir les multiples tables de David Chang. A l’origine, son noodle bar n’était qu’une petite cantine de quartier, avant que sa cuisine asiatico-contemporaine ne gravisse les échelons des « 50 best restaurants of the world ». Pâtisseries du Milk bar, ou plats plus évolués à La Pêche, on n’a que l’embarras du choix.

 

 


9. Vous pensez que Brooklyn est un quartier de Manhattan

robertas080616_560Vous avez tout faux. Ces dernières années, il s’y est ouvert plus de restaurants étoilés Michelin que dans tout New York. Concept stores et cafés branchés voisinent avec des boutiques vintage. Les rues, elles, sont un véritable musée du tag et du street art à ciel ouvert. Assurément the place to be entre les pizzas de Roberta’s et les ramen de Yebisu.

 

 


10. Vous n’avez pas encore vu « Sleep No More »

10411971_874268285964488_4168457981468529822_nOubliez Broadway, ses stars, ses paillettes et ses musicals et réservez vos places pour le McKittrick Hotel, une expérience immersive unique au monde. C’est à un voyage dans le temps qu’invite une compagnie de théâtre qui joue une pièce de Shakespeare dans un ancien hôtel sur plusieurs étages, au milieu des spectateurs. Speakeasy en sous-sol et mélodie sur les toits avant ou après le pestacle. Bluffant.

 

 

 

Aymeric Mantoux

 
    Informations Pratiques    

S’y rendre :
La Compagnie
A/R Paris-New York en Business à partir de 1 300€
S’y loger :
Baccarat Hotel
28 W 53rd St,
New York,
NY 10019
+1 212-790-8800
The Greenwich Hotel
377 Greenwich St,
New York,
NY 10013
+1 212-941-8900
A manger :
Momofuku
8 Extra Pl,
New York,
NY 10003,
+1 212-203-8095
Roberta’s
261 Moore St,
Brooklyn,
NY 11206
+1 718-417-1118
Yebisu
126 N 6th St,
Brooklyn,
NY 11211
+1 718-782-1444
A voir (absolument) :
One World Trade Center
85 Fulton St,
New York,
NY 10007,
+1 212-257-6600
A partir de $35
« Sleep No More » au McKittrick Hotel
530 W 27th St,
New York,
NY 10001,
+1 212-904-1883
A partir de $100
The High Line

 

 
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×