Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Adrian Ghenie : de Venise à Paris

Adrian Ghenie : de Venise à Paris

Il nous avait déjà tapé dans l’œil à la Biennale de Venise en mai dernier. Parmi la pléthore d’artistes plus déjantés et engagés les uns que les autres, Adrian Ghenie faisait figure d’exception en n’exposant que des peintures. Mais quelles peintures !

Le peintre roumain né en 1977 a désormais quitté la lagune pour la Seine et expose ses toiles entre les murs de la prestigieuse galerie Thaddaeus Ropac, dans le 3ème arrondissement. Jusque fin novembre, on peut y admirer quelques œuvres de l’artiste, dont ses fameux portraits de Van Gogh et de Darwin. On regrette toutefois que le nom des tableaux ne soit pas indiqué sous ces derniers. La visite peut facilement se transformer en une suite d’hypothèses (« mais si, regarde, là ça doit être Darwin, et là-bas c’est Van Gogh« ).

Ce petit souci technique mis à part, on est une nouvelle fois conquis par le style d’Adrian Ghenie. Avec un style très personnel, le peintre crée ses toiles en appliquant de multiples couches de peinture au pochoir qu’il lacère parfois ensuite. De cette profusion de matière et de formes se dégagent une vitalité et une puissance qui n’ont d’égal que la beauté des couleurs. On y retrouve également les thèmes chers à Adrian, notamment les histoires que lui contaient ses parents de leurs voyages à travers l’Europe de l’est. L’écart entre ce dont on se souvient et ce qui s’est vraiment passé nourrit ses œuvres poétiques et lunaires, tel un Modiano pictural.

A découvrir d’urgence !

 

Louise Bollecker

 

Galerie Thaddaeus Ropac
7, rue Debeylleme, 75003 Paris
01 42 72 99 00
Du 22 octobre au 21 novembre 2015
Du mardi au samedi de 10h à 19h
Entrée libre

 

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×