Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Painted black : le retour de la montre noire

Painted black : le retour de la montre noire

L’horlogerie est un univers si proche de l’absurde qu’Eugène Ionesco y aurait fait un malheur. La preuve, alors que les montres ne servent même plus à donner l’heure, certains modèles recherchés par les collectionneurs poussent le vice jusqu’à être parfaitement illisibles. Noir sur noir ? Une complexité de plus, mais pas sans charme. Tour d’horizon du monde de la montre noire.

 

Péquignet Royal Fantôme

Vendue en exclusivité chez Colette à Paris, ce modèle symbolise à la perfection la tendance du moment. Du rétrofuturisme à partir d’un boîtier classique, made in france, avec fond saphir et mouvement manufacture mais avec un traitement DLC noir et un cadran façon 50 nuances de black. Une pièce collector dont les rares éditions (une vingtaine) vont partir en un claquement de doigts.

Péquignet Phantom – Disponible chez Colette

 

 

00018706Radiomir Black Seal (2007) ou Luminor Marina de Panerai

La pureté du design italien, allié au vintage de la forme des années 30. C’est un objet magnifique, à l’opposé des codes traditionnels de l’horlogerie. Ce qui rend d’ailleurs les montres fantôme aussi intéressantes, dans un monde jusqu’ici très feutré et pas du tout tranché, c’est cette inspiration de l’univers militaire, où les unités spéciales pouvaient avoir besoin de montres qui ne se voyaient pas de loin et se fondaient dans l’obscurité.

Radiomir Black Seal – Panerai et Luminor Marina – Panerai

 

 

Bell-Ross-BR-01-92-PhantomB&R 01-92 Phantom de Bell & Ross

L’absence de contraste rend la lecture du cadran, et donc de l’heure, difficile. Mais ce serait oublier que ces garde temps sont avant tout de beaux objets pour amateurs et collectionneurs. Une belle alternative dans le panorama horloger contemporain, où oser le noir finalement, comme dans la mode, est une valeur sûre.

B&R 01-92 Phantom – Bell & Ross

 

 

Capture d’écran 2015-11-11 à 10.56.24Below Zero de Hamilton

Une option radicale pour cette montre très aimable sortie en 2008 mais toujours très demandée. La preuve, Mark Witney la porte dans le film « Seul sur mars ». Le diamètre imposant de 46 mm ne déparerait pas au poignet de Schwarzenegger, et le dégradé de noir du cadran est assez troublant. Notez la qualité des matériaux et traitements, y compris sur la couronne unidirectionnelle que l’usage n’altère pas. Autre spécificité, la présence de l’indicateur 0 à minuit.

Below Zero – Hamilton

 

 

Tudor Heritage Black Bay Black

Deuxième marque du groupe Rolex, Tudor ressemble à une Rolex, mais ce n’en est pas une, et c’est heureux. Boîtier en acier, diamètre de 4,1mm, calibre mécanique à remontage automatique, étanchéité à 200 m, c’est l’un des meilleurs rapports qualité-prix du marché. On adore le bracelet en cuir noir vieilli pour ce garde temps au look vintage d’enfer qui semble avoir été porté par les Navy Seals ou les commandos.

Tudor Heritage Black Bay Black

 

Aymeric Mantoux
@thewatchorialist

 

 
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×