Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

Biondi

Biondi

Spin-off de la Pulperia, repaire carnassier du chef argentin Fernando de Tomaso, le principal attrait de cette nouvelle table, aux influences sud-américaines revendiquées, est la viande cuite à la braise sur charbon de bois made in argentina.

Et si, en effet, l’entrecôte braisée (300g de chair moelleuse, croûtée, saignante, d’une exceptionnelle tendreté) est à la hauteur de sa réputation, la crème de pommes de terre qui l’accompagne d’une rondeur extrême et l’agneau de lait à la crème d’ail affirme son goût prononcé, Biondi recèle bien d’autres atouts.

A commencer par un décor des plus agréables, lumineux et chaleureux avec ses pierres et poutres blanches, ses tables de bois sans nappes et sa cuisine ouverte derrière le bar. Y officient en salle, mi-sommeliers mi-chefs de rang rock n’roll, deux beaux gauchos en bras de chemise à l’accent aussi chantant que le Malbec qu’on verse dans vos verres, ce qui est toujours plaisant.

Et si la viande n’est pas votre tasse de thé, la carte de Biondi saura aussi vous satisfaire avec de nombreuses propositions marines (rougets cuits à l’unilatéral, crème de celeri et jus de Xérès, crudo de maquereaux, coco, citron vert, quinoa, mérou jaune, choux de Bruxelles et jus de moules à la marjolaine…) qui forcent le respect par leur justesse et leur équilibre gustatif  au cordeau.

Mais sachez enfin que si l’inspiration est ici argentine, les prix, eux, sont bien parisiens (75 € la côte de bœuf pour deux, 32 € l’entrecôte). Ce qui ne nous empêchera pas d’y revenir.

 

Thierry Richard 

 

Biondi
118 rue Amelot
75011 Paris
Téléphone : 01 47 00 90 18
Fermé le dimanche
Menu déjeuner à 18 € et 22 €
A la carte, compter autour de 60 €
Métro : Filles du Calvaire

 

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×