Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Bonnet ou pas bonnet ?

Bonnet ou pas bonnet ?

Attirail vestimentaire ayant traumatisé les écoliers des années 1970-1980, accessoire indispensable sur les pistes de ski pour les moniteurs de l’ESF, élément indissociable de la tenue du marin breton, le bonnet est devenu aujourd’hui un couvre-chef urbain sans complexe que l’on soit jeune ou moins jeune. Cela en fait-il pour autant un accessoire Grand Duc ?

Le bonnet c’est « stylé » comme dirait un adolescent de sa voix grave. Il n’a pas tort. Al Pacino sans son bonnet dans le rôle de Serpico n’aurait pas eu la même dégaine. La coiffe masculine a toujours habillé l’homme : casque, hautbois, stetson, melon, beret, Panama et cie, finissent une tenue, donnent de la grandeur, affutent le regard. Alors pourquoi pas le bonnet ?

Ne le portez que lorsque le temps l’exige. En dessous de 10 degrés, le bonnet peut être un bon réflexe surtout si votre épaisseur capillaire n’est plus. Choisissez-le en laine ou en cachemire. On évite le coton, cela tient froid, ou le polaire car c’est moche. On le préfèrera en laine côtelée, d’une hauteur classique permettant de couvrir le crâne ou, si besoin est, de faire un large revers. On le porte sur les oreilles, les cachant complètement ou à moitié. Au-dessus des oreilles, cela dépendra de votre morphologie et de votre assurance. On choisit une couleur sobre comme bleu marine, gris souris ou anthracite, châtaigne, kaki. S’il est assorti à votre tenue c’est encore mieux. Évitez le rouge, trop fashion et emblématique du commandant Cousteau.

Quelques règles d’usage. On l’enlève à l’intérieur, on ne le porte pas tous les jours (vous en avez plusieurs), on le lave comme un pull en laine (si, si). Bref on le porte utile, c’est à dire pour tenir chaud l’hiver et donner un nouveau style à sa mise. Rappelez-vous Robert Redford dans Les Trois Jours du Condor. Chevauchant son Solex avec sa veste en herringbone et son bonnet. Un homme en mouvement, le style en mouvement. Sinon vous pouvez porter un chapeau mais là, c’est une autre histoire !

Enfin, on l’appelle beanie en anglais… Cela fait moins benêt.

 

Guillaume Cadot

 

Un bon beanie à prix placé ? Chez Bompard pour du cachemire, chez Jinji pour un authentique beanie Made In Scotland en laine et angora à moins de 30 euros, disponible en de multiples coloris. Pour un look plus design on préconise Anatomica dans le Marais à Paris ou Six et Sept, les spécialistes de la maille.

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×