Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un bol d'air normand au Musée Jacquemart André

Un bol d’air normand au Musée Jacquemart André L'atelier en plein air

Le musée Jacquemart André, abrité dans un superbe hôtel particulier du boulevard Haussmann, rend hommage à la Normandie des impressionnistes à travers l’exposition L’atelier en plein air. Classique mais réussie.

 

Gustave Courbet, Claude Monet, Eugène Boudin, Auguste Renoir, Eva Gonzalès, Berthe Morisot, Paul Signac, Camille Pissaro… autant de peintres passés à la postérité comme les représentants du mouvement impressionniste. Maintes fois célébré par le musée Jacquemart André (les frères Caillebotte, Boudin…), ce courant du XIXème siècle est à nouveau à l’honneur. Cette fois, le musée s’intéresse à la genèse du mouvement, dès les années 1820. Inspirés par l’Angleterre de Turner, les artistes de l’époque se rejoignent dans la Normandie voisine où les paysages propices à la créativité ne manquent pas. Avec ses variations chromatiques, entre la mer et le ciel, et ses architectures naturelles exceptionnelles comme la falaise d’Étretat, la Normandie possède de nombreux atouts pour séduire ces artistes.

De Honfleur à Giverny en passant par Rouen et le Havre, l’exposition présente de nombreux tableaux. On se délecte de somptueux paysages baignés d’une douce lumière. Les artistes ne délaissent pas pour autant les scènes de vie quotidienne : ils représentent le nouveau contexte social qui se joue sur les plages normandes – c’est le début des villégiatures estivales pour la haute bourgeoisie. Aussi, on note l’évolution du style des différents artistes autant que le changement de la Normandie elle-même.

Dense et plutôt courte, l’exposition vaut pour les grands maîtres qu’elle présente. On découvre même avec plaisir quelques noms moins connus, comme Louis Anquetin, pionnier du cloisonnisme (délimitation des zones de couleur par des traits noirs). On peut toutefois regretter l’absence de prise de risques dans la scénographie et l’accrochage : avec un thème si vendeur, un peu d’audace n’aurait pas coûté grand chose. Mais comment trouver la force de s’indigner dans un pareil cadre ? Les ors du musée Jacquemart André rattrapent toutes les maladresses et invitent à rêver d’une autre époque… et en l’occurrence de vacances en Normandie.

 

Louise Bollecker

 

L’atelier en plein air, les impressionnistes en Normandie
Au musée Jacquemart André,
158 Boulevard Haussmann, 75008 Paris
Du 18 mars au 25 juillet 2016
Ouvert tous les jours de 10h à 18 h et le lundi jusqu’à 20h30
Plein tarif : 12 €
Tarif réduit : 10 € (étudiants, enfants de 7 à 17 ans, demandeurs d’emploi)

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×