Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

Cannes au féminin

Cannes au féminin

« 69, année érotique » susurrait Jane Birkin à l’oreille de Serge Gainsbourg. La 69ème édition du Festival de Cannes, dont l’affiche dorée a été réalisée à partir de photogrammes du Mépris de Jean-Luc Godard, promet ainsi d’être sensuelle, voluptueuse, talentueuse. En attendant d’admirer Adèle Haenel (La Fille Inconnue des frères Dardenne), Kristen Stewart (Personal Shopper, Olivier Assayas), Vanessa Paradis (jurée) ou Marion Cotillard (Mal de pierres, Nicole Garcia), retour sur des montées des marches qui en ont fait frissonner plus d’un.

 

1. Sophie Marceau

Difficile de parler de la montée des marches sans parler des mésaventures de l’éternelle fiancée des Français. En 2005, sa bretelle lâche ; en 2015, c’est le vent qui soulève sa robe fendue. Accidents ou coups de pub, l’actrice préférée des Français préfère ne pas s’en soucier.

Ses films à CannesFort Saganne, actrice (1984), L’aube à l’envers, réalisatrice (1995), A ce soir, actrice (2004), Ne te retourne pas, réalisatrice (2009).

 

2. Monica Bellucci

La plus française des Italiennes n’est jamais avare de robes fourreaux et de décolletés pigeonnants. Pourtant, en mai 2006, vêtue d’une chemise blanche et parée d’un collier crocodile de Cartier, c’est tout en sobriété qu’elle nous éblouit, au bras de Vincent Cassel.

Ses films à CannesIrréversible, actrice (2002), Les Merveilles, actrice (2014).

 

3. Les égéries L’Oréal

Aishwarya Rai, Eva Longoria, Leila Bekhti… Les égéries L’Oréal, avec ou sans film à présenter, sont les plus belles femmes du monde (ou presque). Si, si.

 

 4. Salma Hayek

Sa robe XXS violette a fait des émules l’an passé. Salma Hayek, Madame François-Henri Pinault à la ville, est manifestement une admiratrice de bracelets à la Cléopâtre et de décolletés affriolants devant l’Éternel.

Ses films à CannesDesperado, actrice (1995), Dogma, actrice (1999), Pas de lettre pour le colonel, actrice (1999), Le Prophète, réalisatrice (2014).

 

5. Léa Seydoux

Admirée pour ses looks pointus et décorée de la Palme d’Or pour La vie d’Adèle en 2013, la jolie Léa n’est pas devenue James Bond girl pour rien. Plus de photos par ici.

Ses films à CannesRobin des Bois, actrice (2010), Midnight in Paris, actrice (2011), Grand Central, La Vie d’Adèle, actrice (2013), Saint Laurent, actrice (2014), The Lobster, actrice (2015)

 

Louise Bollecker

 

Festival de Cannes 2016, du 11 au 22 mai
Film d’ouverture : The Café Society, Woody Allen
Nos préférés : Julieta de Pedro Almodovar, car il sait filmer les femmes comme personne ; Juste la fin du monde de Xavier Dolan, car on ne peut que lui souhaiter la Palme d’Or après sa déconvenue avec Mommy (« seulement » prix du jury) et Le client d’Asghar Farhadi, parce qu’Une séparation nous a émus et Taxi Téhéran nous a conquis.

 

 

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×