Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

Athènes - Costa Navarino : la Grèce entre terre et mer

Athènes – Costa Navarino : la Grèce entre terre et mer

La Grèce, destination estivale par excellence : le soleil, la mer, la tranquillité des jours, l’architecture rugueuse et dépouillée des maisons insulaires, la richesse d’un passé glorieux, la gentillesse des habitants et la cuisine à l’huile d’olive. Autant de raisons pour s’envoler vers la patrie d’Aristote dès les beaux jours venus. Mais il est, au delà des îles fréquentées et des chemins de Cyclades bien balisés un combo qui renouvelle le genre : quelques jours à Athènes pour le city break (sport préféré des parisiens) et farniente (ou presque) sur la côte du Péloponnèse, la Costa Navarino, pour le repos. Ou le golf.

Difficile de ne pas aimer une ville comme Athènes, son côté foutraque, empilement de quartiers hétérogènes, ses taxis jaunes (#lavieenjaune) à la new-yorkaise, ce mélange étonnant de crasse et de beauté. Si vos moyens vous le permettent (une fois n’est pas coutume), prenez une chambre à l’Hôtel Grande Bretagne, palace historique qui depuis 1874 a vu défiler les grands de ce monde. Il en subsiste une atmosphère particulière qui fait tout le charme de l’endroit. Ce n’est sans doute pas l’hôtel le plus à la mode d’Athènes ni le plus moderne et c’est justement pour cela qu’on l’aime. Pour son décor chic et suranné aux accents XIXème, son bar d’acajou surmonté d’une immense tapisserie (y boire un old fashion avant d’aller diner en hauteur c’est se sentir un peu Churchill), son lobby de marbre sur lequel glissent en silence les invités de marque, sa piscine sur le toit que les enfants adorent, son restaurant panoramique où vous pourrez, selon le cas, prendre votre petit déjeuner ou diner en tête à tête avec l’Acropole (souvenirs indélébiles garantis), son fumoir exotique et, sans doute le point décisif, une qualité de service incomparable.

 

 

Idéalement placé sur la place Syntagma, avec vue sur le Parlement et son rituel de relève de la garde, il vous sera aisé de quitter le Grande Bretagne pour quelques balades dans les environs, entre boutiques chics alentours et l’ascension de Plaka, entre quartier populaire et marchands du tempe (on aime y diner le soir dans la ferveur encore tiède d’une moussaka généreuse ou d’un tarama maison) et la rituelle visite du Parthénon situé à une vingtaine de minutes de marche à peine. C’est ainsi que se livre la capitale grecque : à pied, en prenant son temps, la marche à peine interrompue par un café frappé avalé avec nonchalance à terrasse d’un café.

 

 

Il faudra en revanche un peu plus de temps et des moyens motorisés (compter un peu plus de trois heures de route) pour rejoindre la Costa Navarino, en Messénie, sur la côte sud-ouest du Peloponnèse, dans les environs de Kalamata (oui, comme les olives, qui sont là-bas d’une qualité exceptionnelle). Encore peu connue, cette région voit son infrastructure touristique se développer rapidement et on y trouve déjà deux très beaux parcours de golf longeant les flots bleus de la mer Ionienne. On peut y louer quelques villas de luxe avec piscines privées à débordement donnant sur la mer ou se contenter d’y flemmarder quelques jours au Westin, un ensemble de vastes chambres logées dans des maisons de pierre et noyées dans la verdure. Et si la promiscuité vous incommode, la taille du domaine et ses multiples recoins, piscines et restaurants auront vite fait de vous abriter de la foule. Balades en vélo dans les environs (à faire !), snorkling, tennis, golf, fitness, vous n’êtes pas condamné à l’inactivité. D’autant plus que les enfants peuvent facilement être pris en charge par du personnel parlant français. Une mention spéciale, un coup de coeur même, pour la beauté du restaurant de plage Barbouni… On aurait voulu y passer toutes nos journées. Ou presque.

 

 

Vous l’avez compris, après Athènes (la ville, son histoire, ses trésors, sa vie nocturne), filer sur la Côte et vivre heureux, abruti de soleil, entre le bleu du ciel et celui de la mer, c’est un peu combiner, en une dizaine de jours le meilleur des deux mondes.

 

Thierry Richard

 

Hôtel Grande Bretagne
1 Vasileos Georgiou A’ str.
Syntagma Square
Athens, 105 64
Grèce
Téléphone : +30 210 333 0000
Depuis la France : 01 57 32 93 87
Chambres à partir de 300 €

 

Westin Costa Navarino
Navarino Dunes
Messinia
Costa Navarino, 24001
Grèce
Téléphone : +30 272 309 5000
Chambres à partir de 200 €

 

    Athènes    

 

     Costa Navarino    

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×