Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Château de Gudanes, une histoire d'amour

Château de Gudanes, une histoire d’amour

C’est une aventure humaine comme on les aime. Hors du temps, belle et insolite.

Une histoire mêlée de romantisme, de passion et d’amour. Une histoire qui a fait le tour du monde mais qui n’a reçu qu’un écho limité en France. Celle d’un couple d’australiens tombé raide dingue d’un château en Ariège à quelques encablures d’Andorre au pied des Pyrénées : le château de Gudanes. L’édifice est à l’échelle de leur amour : immense, splendide, démesuré avec en arrière-plan des montagnes vierges de toute intrusion humaine.

Le château, dont les premières fondations remontent au Moyen-Age, a connu son heure de gloire au XVIIIème siècle grâce au talent de Ange-Jacques Gabriel, premier Architecte du Roi, à l’origine de la Place de Concorde, du Petit Trianon, de l’Ecole Militaire ou encore de la Place de la Bourse à Bordeaux. L’Avenue Gabriel à Paris lui doit son nom. Comme nombre de monuments historiques, le château connaît sa traversée du désert avec une longue période de décrépitude à accueillir des colonies de vacances… Les autorités publiques n’ayant plus les moyens d’entretenir ce joyau à l’abandon, le château est une première fois mis en vente avec pour projet d’être transformé en hôtel de luxe. L’entreprise apparaît vite démesurée et le château reprend son statut de belle endormie et de monument à l’abandon.

Et c’est là que l’histoire d’amour prend forme, une famille australienne tombe en arrêt devant Gudanes. Le coup de foudre est immédiat et le couple craque sans s’attarder sur l’aspect fou de cette aventure.

Très rapidement, l’urgence prend le dessus : il faut consolider, sauver et aller à l’essentiel. La toiture a pris l’eau en quatre trous béants, les planchers se sont effondrés, des pans de murs entiers menacent de s’écrouler. Aucun entrepreneur français ne veut s’aventurer sur cette folle aventure, les Monuments Historiques font la sourde oreille, ce seront donc des espagnols qui vont travailler sur le gros œuvre. La toiture est revêtue de zinc, indispensable pour passer l’hiver en attendant des ardoises, les planchers sont consolidés, les trous rebouchés, un vrai sol est posé… Le château renait de ces cendres.

Les propriétaires, qui habitent toujours en Australie et multiplient les séjours à Gudanes, ont une vision très romantique de cette aventure. Ils souhaitent procéder par petites touches, garder des traces du passé, s’inscrire dans une démarche minimaliste en recyclant et en s’affranchissant des codes rigides des restaurations parfaites aux intérieurs surchargés. Les premiers résultats sont réussis et dégagent une réelle émotion… Il règne en effet une vraie poésie à Gudanes, au travers d’un savant mélange entre rénovation et stigmates des années d’abandon passée. Le sol en ciment provisoire n’est pas déplacé dans ses pièces immenses à la hauteur sous plafond impressionnante.

L’aventure humaine est devenue universelle grâce aux centaines de milliers de followers qui, sur Facebook ou Instagram, se sont appropriés cette belle histoire. Les propriétaires ont su, avec talent, partager leur vision de cette vie de château au travers de clichés et instants de bonheur fugaces : l’arrivée d’une nouvelle saison, le brouillard enveloppant le château, un diner aux chandelles, la vie des bénévoles venus du monde entier pour aider à restaurer les lieux, un shooting de mode pour Vogue… mais aussi en relatant avec détail leurs travaux de restauration et tracasseries administratives malheureusement assez nombreuses.

Nul ne sait quel sera le destin du château une fois sa restauration accomplie… On perçoit que cette belle histoire a pour vocation de s’installer comme un « work in progress », par petites touches, en vue de prolonger cette harmonie entre un lieu, la nature et un couple amoureux. Nous, nous sommes conquis.

 

Etienne Raynaud
(Photos : Remi Dargegen et Château de Gudanes)

 

Château de Gudanes
09310 Château-Verdun

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×