Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Breaks de chasse : transport express

Breaks de chasse : transport express

Si l’on résume froidement, un break de chasse est un coupé bicorps avec hayon. En théorie, cette forme de carrosserie doit parvenir à concilier l’élégance et la sportivité d’un coupé avec les aspects utiles d’un break. En pratique, c’est le style qui prime ; la puissance est un plus ; le volume de chargement : carrément accessoire. Rares, exclusifs et décalés, les breaks de chasse ont tout pour séduire les Grands Ducs !

 

lynx-eventerLynx Eventer – entre 50 000 et 80 000 euros
C’est à l’officine britannique Lynx, spécialisée dans les répliques de Jaguar Type C ou XKSS, que l’on doit l’un des plus beaux spécimens. La longue et basse silhouette du coupé XJS se prête à merveille à l’exercice du break de chasse. Baptisé Eventer, il n’aura été produit qu’à moins de 80 exemplaires, la plupart en conduite à droite. De plus en plus recherché.

 

 

1972_1973_volvo_1800_es_05Volvo P1800 ES – entre 20 000 et 50 000 euros
Avec la Volvo P1800 ES, le look passe avant les sensations de conduite. Mais quel look ! Dix ans après son lancement, le vénérable coupé P1800 trouve un nouveau souffle en se muant en break de chasse à l’aube des années 1970. Un modèle du genre, unanimement apprécié, en particulier pour son hayon entièrement vitré qui a fait école depuis. Rare sous nos latitudes, il est bien plus courant aux Etats-Unis. Mais attention à la corrosion.

 

1999-bmw-z3-coupeBMW Z3 – entre 20 000 et 40 000 euros
Si la plupart des breaks de chasse sont une arnaque pour ce qui est du volume de chargement, le coupé Z3 est, lui, un véritable escroc. Il se rattrape par un dessin viril qui vieillit très bien et une conduite sportive, autorisée par des six-cylindres en ligne développant entre 193 et 325 ch. Une boule de nerf à collectionner dès maintenant.

 

 


1976-1982-reliant-scimitar-gte-se6-se6a-3662_6811_969x727Reliant Scimitar – entre 8 000 et 15 000 euros
Lorsque l’on part en quête d’excentricité automobile, traverser le Channel est souvent inévitable. La Reliant Scimitar GTE est une excellente raison de se familiariser avec la conduite à droite : sportive (propulsion, V6 Ford), décalée et réellement habitable, en voilà une qui ne triche pas ! Cerise sur le pudding : on peut en trouver à moins de 10 000 euros.

 

 

8488242-1-2Aston Martin DBS Estate – exemplaire unique
Réalisés par des carrossiers indépendants (DB5, DB6, DBS), puis en interne (Virage), les shootings breaks Aston Martin sont les icônes du genre. La plus réussie est sans conteste la DB5 transformée par Radford ; la plus rare, cette DBS « Estate » réalisée par FLM Panelcraft à l’attention d’un riche écossais, grand amateur de pêche. L’exemplaire, unique, a été vendu en 2012 par Bonhams près de 400 000 euros.

 

 

riviera_foto_04Peugeot 504 Riviera – exemplaire unique
Carton rouge à Peugeot, qui n’a pas donné suite à cette délicieuse proposition du carrossier Pininfarina, sur la base du coupé 504, présentée au Salon de l’Auto 1971. Le public avait pourtant été conquis ; et la production en série, sérieusement envisagée. Goudrons et plumes pour celui qui a enterré le projet ! Même 45 ans plus tard…

 

 

Et aussi : Lancia Beta HPE, Jensen GT, Volvo 480, Honda Aerodeck, Lotus Elite…

 

Bertrand Waldbillig

 

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×