Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

24 Le Restaurant

24 Le Restaurant

Ah, les tables des beaux quartiers ! Souvent compassées, parfois neurasthéniques, taquinant du touriste, de la liftée ou du CAC40, elles n’ont pas souvent bonne presse auprès des amateurs de belles assiettes authentiques. Et pourtant, il existe quelques pépites agréables et franchement comestibles que nous aimons dénicher à la mode Grand Duc.

Le 24, ce restaurant dont le nom se vit comme une facilité, est de celles-ci. Recommandé entre amis, il fait depuis quelques mois le bonheur des familiers de Saint-Philippe-du-Roule. A la barre, Akim Seghaier et Erwan Merdrignac, deux anciens d’Auguste, table fameuse de la rive gauche parlementaire. C’est dans un décor chic mais assez rigoriste dont les murs sombres évoquent les peintures flamandes du XVIIème siècle qu’ils ont élu domicile. Heureusement, la modernité rétro de quelques globes au design 70, donnent au lieu un cachet plus tendance.

Mais si le décor abat les cartes de la sobriété, l’assiette, elle, fait chanter les couleurs. On pioche dans une carte courte où les produits de saison dictent leur loi dans des propositions élaborées (« Gambas rôties au Cajin, bavarois d’avocat, pamplemousse et vinaigrette au tamarin », « Risseto Andalini, seiches, courgettes, crevettes roses et émulsion de coquillages safranée », « Agneau braisé à l’épice d’orient, mini-aubergine, pois gourmands, févettes et confit d’orange »…) L’agneau, tout en rondeur douce, est cajoleur, le dos de cabillaud joue les divas sous les touches d’un condiment rhubarbe-mangue et d’une sauce au Porto Fonseca, la tarte sablée aux abricots poêlés vibre au soleil du Sud. C’est très bien travaillé, assaisonné avec justesse et ce qu’il faut d’originalité. Bref, au 24, le chef cuisine…

Quant au service, c’est Akim qui en salle règle le ballet avec entrain et bonhomie. Visiblement, les habitués sont aussi là pour lui (on les comprend). On optera avec sagesse pour le menu du déjeuner docilement tarifé (33 € pour 3 plats et 29 € pour 2), la carte nous semblant mieux appropriée à un dîner au long cours.

Et petit détail complémentaire, vous pourrez toujours pousser le bouchon en peu plus loin en fin de soirée en traversant la rue : Gentlemen 1919 et son bar/fumoir planqué vous y accueilleront, bouteilles et cave à cigare ouverts. Surtout vous vous venez de notre part.

 

Thierry Richard

 

24 Le Restaurant
24 rue Jean Mermoz
75008 Paris
Téléphone : 01 42 25 24 24
Fermé samedi et dimanche
Menus déjeuner : 29 € et 33 €
Menu degustation : 70 €
A la carte, compter entre 60 € et 80 €
Métro : Saint-Philippe-du-Roule ou Franklin D. Roosevelt

 

Submit a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×