Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Hublot Big Bang Ferrari

Hublot Big Bang Ferrari

De nombreuses maisons horlogères ont tenté d’apposer le cheval cabré sur leurs cadrans afin de bénéficier de l’aura quasi-mystique et très bankable de la firme italienne. Des associations plus ou moins inspirées… et presque toujours éphémères. Pourtant, depuis quatre ans, Ferrari convole avec Hublot et semble envisager son avenir horloger avec sérénité. C’est du moins l’impression qui ressort de la présentation, il y a quelques jours à Maranello, de la nouvelle Big Bang Ferrari. Un imposant chronographe qui ne manque pas d’atouts séduction. Voici lesquels.

Flavio Manzoni en est le co-auteur
Passionné de montres, le directeur du design Ferrari s’est complètement investi dans ce nouveau projet. Récompensé du Compasso d’Oro (les « Oscars » du design transalpin) en 2014, il est l’auteur, entre autres, des lignes de la FF, de la F12 Berlinetta et de la cosmique LaFerrari. Et surtout, Flavio Manzoni est un homme de goût, pianiste de talent qui « pilote » au quotidien un coupé Alfa Romeo Bertone et une Ferrari 208 GTB Turbo de 1984.

Il n’y a pas que le vintage dans la vie
Hublot comme Ferrari ne sont pas des marques du passé, et le revendiquent. Pas de modèles purement néo-rétro dans la gamme du constructeur, ni de montres inspirées des sixties dans la collection Hublot. Revisiter le passé, c’est bien ; mais cela peut aussi être, parfois pour certains, une forme de facilité qu’on ne peut reprocher à aucune de ces deux marques. La nouvelle Big Bang Ferrari est une montre d’aujourd’hui, à 100%.

Une affaire de détails
Le développement de la montre a fait l’objet d’incessants allers-retours entre la manufacture genevoise et le studio de design Ferrari. Très abouti visuellement, le résultat s’apprécie aussi dans les détails. Le plus marquant étant la lunette aux contours redessinés, désormais marquée d’une découpe au niveau des six vis. Des boutons-poussoirs aux aiguilles en passant par la couronne, tout ou presque a été revu sur cette nouvelle Big Bang. Et avec subtilité.

Un vrai moteur
Premier calibre manufacture de Hublot (une marque née, rappelons-le, en 1980), le mouvement Unico équipe la Big Bang depuis 2013. Les « professionnels de la profession » s’accordent sur ses nombreuses qualités. Il s’agit d’un chronographe flyback avec roue à colonnes visible côté cadran et une réserve de marche de 72 heures. Ce qui est supérieur à la moyenne. L’ensemble boîte/cadran/mouvement valorise au mieux l’aspect tridimensionnel de ce dernier.

 

Bertrand Waldbillig 

 

Hublot Big Bang Ferrari
Edition limitée à 1000 exemplaires en titane, 500 en carbone unidirectionnel et 500 en King Gold.
Disponible à partir de mars 2017.
A partir de 25 900 € en titane.
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

TOUS LES VENDREDIS, LE MEILLEUR DES GRANDS DUCS DANS VOTRE BOITE MAIL

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

×