C’est un plaisir très parisien que de vivre dans la foule pour mieux s’en extraire le soir venu. Trouver un refuge loin du monde, sombre et raffiné, pour un tête à tête les yeux dans les yeux, les doigts effleurant doucement la main de l’autre alors que l’on se parle à voix basse. Dans ces moments-là, on ne cherche pas le luxe d’une belle table blanche amidonnée au service impeccable mais plutôt celui d’une tranquille beauté discrète. En un mot, on privilégie le profond sofa moelleux au fauteuil à médaillon Louis XVI, plus près du sol, plus près des sens. Il y faut de la musique douce qui laisse passer entre ses notes vos confidences, un service furtif, qui vous débarrasse sans s’attarder comme une brise légère sur le cou, des mets agréables, qui surprennent sans pour autant détourner l’attention de l’essentiel : nous.

Ce soir là, à la Chinoiserie, ce fut parfait. Une coupe de Billecart-Salmon millésimé dans le Bar à Champagne (très beau décor laqué de noir et d’or), puis passage à table près d’une cheminée contemporaine rallumée au gré d’une soirée trop fraîche pour la saison, à peine quelques tables occupées, quelques ombres furtives de proche en proche, le calme idéal. Dans l’assiette de porcelaine au décor de fleurs de cerisier, un « Carpaccio tiède de noix de Saint-Jacques d’Erquy et leur vinaigrette à la truffe noire » lascif et provoquant, un « Carré d’agneau à l’orientale, cumin, polenta et tomates confites » rosé, craquant et juteux, et pour finir un « Baba savarin chantilly au vieux rhum » à la tenue aristocratique, accompagné, pour elle, d’un casanovesque « Ispahan », rose, framboise et litchi mêlés en un souffle langoureux et doux. Je vous le disais, ce fut parfait. Le monde autour de nous n’existait plus.

Ce soir là, elle a aimé. Quoi ? Qui ? Allez savoir…

 

La Chinoiserie
Hôtel Hyatt Paris Madeleine
24, boulevard Malesherbes
75008 Paris
Téléphone : 01 55 27 12 34
Ouvert tous les jours
Menu carte à 35 €, 47 € et 54 €