En descendant sous un ciel d’été la grande allée du Parc des Buttes Chaumont, vous croiserez une improbable bâtisse aux faux airs de guinguette campagnarde. Elle est flanquée d’une large terrasse où se posent des tables de jardin, forcément vertes et en plastique. Ici on ne fait pas de chichis. A l’intérieur un vaste bar, des salles en enfilade, des meubles en bois sous des lustres colorés. Et des couleurs ce n’est pas ce qui manque chez Rosa Bonheur. Cosmopolites et claquantes. Rose. Vert. Et le reste de l’arc-en-ciel. Vous prendrez alors quelques minutes pour choisir votre breuvage sur la gigantesque ardoise (ou pas, je bus ce soir-là avec la délicieuse Fany un Campari-Orange que la craie n’avait pas noté), la commanderez aux jeunes filles du bar et filerez, s’il reste encore un peu de place, vous assoir sous les branches des marronniers. Bientôt, le jour déclinant, elles se tendront de guirlandes lumineuses. Vous pourrez alors baisser d’un ton pour lui murmurer quelques imprudences à l’oreille, avant de le hausser pour vous faire entendre dans l’ampleur sonore du DJ venant d’arriver. Tout le village tranquillement branché du XIXème s’y presse. Pourquoi pas vous ? Quand l’air devient léger, c’est souvent loin des préfabriqués que l’on respire le mieux le parfum des filles. Fut-il vénéneusement cool.

 

Rosa Bonheur
2, allée de la Cascade
75019 Paris
Téléphone : 01 42 00 00 45
Fermé le lundi
Boissons de 3 € à 8 €
En-cas de 4 € à 10 €

(Pour l’instant ça grignote gentiment mais on nous promet un « vrai » restaurant pour la rentrée…)