C’est sans doute le meilleur Tiramisù qui ait franchi mes lèvres depuis des mois. Et il n’a pas éclos dans une des meilleures cantines italiennes de la capitale mais dans un néo-bistrot du bout du XVIIème, récemment ripoliné par un nouveau propriétaire, le Petit Champerret. Il y a tout ce que j’adore dans ce dessert exemplaire, du crémeux qui vous enrobe la langue comme une caresse, du fondant quand le biscuit imbibé s’évanouit comme par magie dans votre palais, un petit coup de fouet de café et d’alcool et un doigt d’amertume dans la poudre de cacao. Une particularité ici, le patron étant corse, on a remplacé le traditionnel biscuit à la cuillère par des Canistrelli, petits gâteaux secs de l’Ile de Beauté. Et là, franchement, on touche au sublime.

Bien sûr, le reste de la carte et de l’épatant menu du déjeuner à 22 € sont un peu en dessous d’un tel bonheur, mais bien plus qu’acceptables, dans leur approche traditionnelle twistée corsica (Bonite marinée, soyeuse, boostée par quelques graines de grenade, Veau façon blanquette, aux légumes rôtis d’une étonnante légèreté). Le cadre sent encore le neuf mais joue la tendance cosy avec ses chaises de bistrot aux antiques rondeurs, ses banquettes de velours cramoisies, ses boiseries sombres et un zinc impressionnant, majestueux, seul vestige des établissements précédents.

 

Le Petit Champerret
30, rue Vernier
75017 Paris
Téléphone : 01 43 80 01 39
Fermé samedi midi, dimanche et lundi soir
Menus à 26 € et 22 € (Déjeuner seulement)
A la carte, comptez entre 30 € et 40 €