C’est sans doute l’un des meilleurs livres de cuisine de l’année. Souvenez-vous. On entrait dans les années soixante-dix. Les séducteurs à pattes d’éléphant arboraient de larges moustaches, ils se parfumaient à l’Eau Sauvage, portaient des cravates larges comme des pistes d’atterrissage où le marron et l’orange jouaient les vedettes. Ils draguaient des filles filiformes aux collants de couleur vive qui ne dédaignaient pas encore le port de la fourrure en hiver. Et ils lisaient Lui, le Magazine de l’homme moderne.

C’est un petit bout savoureux de cette époque que viennent de ressusciter les Editions de l’Epure en rééditant « Lui Cuisine », le recueil des rubriques gastronomiques de ce magazine mythique. Rédigées à l’époque par Ned Rival et illustrées de dessins à la plume de Topor (à eux seuls ils justifieraient l’achat du livre), ces chroniques culinaires faisaient le bonheur mensuel des apprentis maître queux. Le livre reproduit l’ensemble de ces recettes d’un autre temps où l’on savait encore à quoi sert un Capucin, où l’on cuisinait la Bécasse et le Lièvre rôti à la sauce du Cardinal-Archevêque et où l’on savait, les yeux fermés, préparer un Daiquiri. « L’homme qui cuisine est un ami parfait, un amant délicat et parfois un mari acceptable » lit-on dans la préface. Et c’est dans ces trois catégories que sont sagement rangées recettes et conseils de préparation. Il vous faudra donc vous positionner selon les circonstances… Mais toujours, vous y trouverez quelques conseils aphrodisiaques judicieusement choisis.

Bien sûr, cet ouvrage n’échappe pas aux tonalités délicieusement misogynes de l’époque (« Les femmes légitimes détestent les passe-temps qui distraient d’elles leurs maris. C’est paradoxalement quand il a un chez lui que l’homme éprouve le plus de difficultés à y être le chef ! »). C’est sans doute aussi l’un de ses petits bonheurs transgressifs qui donnent à Lui Cuisine un charme particulier. Et en font un régal de lecture, aussi bien qu’un ouvrage pratique, toujours d’actualité, et un témoignage d’un passé finalement pas si lointain. Alors s’il vous manque une dernière idée de cadeau de Noël, n’hésitez pas, ce livre est, pour l’homme moderne, un bonheur complet !

 

Lui Cuisine 2

Lui Cuisine
Roland Topor et Ned Rival
Editions de l’Epure
144 pages – 35 €