Jubilatoire. Tomber sur une adresse comme ça, cela vous illumine une semaine. Vous y repensez en boucle et vous vous dites que vous êtes sacrément vernis et que, c’est une évidence, vous y reviendrez avec l’eau à la bouche. Et pourquoi pas dès demain ? On est entre Vavin et Notre-Dame-Des-Champs, dans cette Rive Gauche familiale et bien mise qui n’offre pas grand choix à des appétits exigeants. Derrière le comptoir, au fond d’une (toute) petite salle pimpante et joliment drapée, un sujet de sa Majesté, un anglais de Manchester bon teint, Chris Wright. Là, on se dit qu’on va pratiquer le repas-roulette russe. Grave erreur : ce garçon a du talent, un sacré talent même. Seul en cuisine, il revisite une cuisine française qui n’a pas froid aux yeux et y ajoute sa petite touche d’excentricité toute britannique : Soupe de panais, Croustillant de tête de veau aux câpres, Agneau de lait des Pyrénées confit purée de pommes de terre, Ris de veau concombres marinés, Cornet de Murat crème au jasmin et chocolat chaud… C’est impeccablement joué, proportionné avec talent, surfant entre puissance et légèreté, avec un petit twist à la Paul Smith réjouissant. Ajoutons une serveuse en salle qui prend votre commande avec les manières empruntées et l’accent de Jane Birkin. So charming ! Et une addition des plus sages, bien loin des attendus du 6ème arrondissement. Mais comment diable la quasi-totalité de la critique a-t-elle pu passer à côté de ce petit bonheur ? Profitez-en pour y filer dare-dare avant que les délais de réservation n’atteignent les sommets insolents d’un Frenchie !

 

Le Timbre
3, rue Sainte Beuve
75006 Paris
Téléphone : 01 45 49 10 40
Fermé dimanche et lundi
Réservation conseillée
Menus déjeuner à 22 € et 26 €
A la carte comptez entre 30 € et 40 €