Ah, ce bonheur bien parisien de se jeter au cou d’une adresse à la mode ! De remiser les compteurs, les échelles, les notes et le microscope pour s’abandonner au plaisir d’un petit luxe crâneur. Dissoudre son temps sur des canapés de cuir blanc, laisser trainer les mains sur des boiseries tendres, s’assoir à une table de marbre et ne plus voir que les yeux qui vous regardent dans un troublant tête à tête. C’était la semaine dernière, aux premiers airs tièdes, la terrasse de La Villa était ouverte. Les vestons étaient légers et les jupes courtes dévoilaient des trésors. Un jeune homme timide jouait du piano. Dans une grande salle art déco où poussaient d’immenses plantes vertes jusqu’aux plafonds, bruissait une belle compagnie à la mise impeccable. Pour peu, on aurait entendu vibrer la chaleur d’un palace de la Riviera à l’entrée de Scott et Zelda. Nous étions assis là, dans une bulle de vin de Champagne, emmêlant nos doigts. Nous dînâmes d’asperges fringantes, d’une douce burrata aux légumes grillés, d’une sole et d’un tournedos Rossini avant de nous abandonner à la fraîcheur de fruits aussi rouges que la muleta du grand Ordoñez. Sancerre et Côte-Rôtie nous firent l’offrande de leurs bouquets. Un dernier verre au bar, sous une brise rafraîchie par la nuit, une caresse, le plaisir d’un moment singulier. On referma la parenthèse, je la raccompagnai, regrettant de ne pas avoir mis de cravate.

 

La Villa
37, rue de Friedland
75008 Paris
Téléphone : 01 82 28 75 08
Ouvert tous les jours
Compter entre 60 € et 70 €