C’est le genre d’adresse de saison qui me fait craquer. Elle combine tout ce que l’on aime à Paris : un emplacement plein centre, un décor agréable, clair et sobre, et les assiettes affutées et imposantes de Bruno Doucet. Bruno Doucet ? Ce n’est pas lui qui anime les beaux jours de la Régalade depuis le départ d’Yves Camdeborde du XIVème arrondissement ? Si fait. Le voilà donc qui a ouvert une annexe rive droite, à quelques encablures des Halles et à deux rues du nouveau Spring.

On retrouve ici tout ce qui assure le succès non démenti du vaisseau amiral solidement implanté sur sa rive gauche. Le menu à 33 € est une très belle affaire, la cuisine tutoie le bourgeois (« Coquilles Saint-Jacques marinées à l’huile d’olive et au citron, pistou et copeaux de parmesan », « Calamars sautés façon pibales, risotto à l’encre de seiche », « Poitrine de cochon fermier de chez Ospital, couenne croustillante, lentilles vertes du Puy » – un miracle de tendresse et de croquant, « Riz cuit au lait et à la vanille comme le faisait ma grand-mère, caramel laitier ») tout en restant vive et intelligente, évitant les lourdeurs des déjeuners ventripotents. On rêve d’avoir un bistrot comme celui-ci en bas de son bureau et d’en faire sa cantine. Service aussi agréable à regarder qu’à écouter, ce qui ne gâche rien.

Attention : réservation indispensable quelques jours à l’avance tant l’adresse est courue.

 

La Régalade Saint-Honoré
123, rue Saint-Honoré
75001 Paris
Téléphone : 01 42 21 92 40
Fermé Samedi et Dimanche
Menu (Entrée, Plat, Dessert) 33 €