Un déjeuner impeccable (et trendy) au Nanashi, rue de Paradis, dans ce coin du 10ème où Paris bouillonne. Imaginez une devanture anonyme, ouvrant sur une salle aux dimensions d’aéroport, alignement sage de chaises design, lampions colorés et étagères aux bras chargées de céramiques fifties. Le tout encadré par une cuisine ouverte d’un bord et un étal de maraîcher où languissent des légumes bio d’un autre. Sur la carte, relayée par une ardoise étirée au mur dans toute sa longueur : « bento parisien ». On sent venir la chose. La cantine bobobio par excellence, avec ce qu’il faut de jus de fruits et légumes (carotte, orange et gingembre décoiffant), de world food naturelle (salades, légumes croquants, petites pousses, germes, graines et céréales), et de belles plantes aux jambes longilignes qui peu à peu se croisent sous les tables. Des bentos revisités à la mode écolo (sot-l’y-laisse de dinde et croquettes de poisson) aussi futés que délicieux pour seulement 13 €. Desserts aguicheurs dans l’orbite Rose Bakery (carrot cake diabolique et cheese cake de premier ordre). Et pour finir, le plus joli (et gentil) service de ces dernières semaines : yeux gris pétillants et jupe légère ondulant au-dessus des ballerines, de quoi se laisser distraire, à chaque passage, de nourritures pourtant fort recommandables. Mais pourquoi diable n’ai-je pas une cantine comme cela au bas de ma rue ? Je m’y enfuirais tous les midis.

 

Nanashi
31, rue de Paradis
75010 Paris
Téléphone : 01 40 22 05 55
(Autre adresse au 57, rue Charlot dans le 3ème – 01 44 61 45 49) 
Ouvert tous les jours sauf le lundi soir
A la carte, compter entre 15 € et 30 €