Amis végétariens, regardez ailleurs. Aujourd’hui, on parle barbaque en largeur, chairs crépitantes et rôties, mâles canines acérées. Car je vous ai dégoté un plat de bravoure, un plaisir carnivore devenu rare : un cochon de lait rôti, servi pour deux. Sans doute l’un des meilleurs de Paris.

Imaginez-vous ça. Dans un antre où la viande est à l’honneur, où l’on pousse l’obsession carnassière jusqu’à exposer sous vitrine les morceaux que l’on fait rassir avant de vous les glisser sur l’assiette, l’arrivée sur planche d’un morceau énorme, doré, ruisselant, parsemé de gros sel et de poivre du moulin. A vous le couteau de boucher et la fourche, à vous le plaisir de la découpe, ce petit bruit sec et cassant au moment où la peau délicieusement grillée, craque sous la lame. A vous les larges tranches, épaisses à foison, de chairs fondantes, sagement accompagnées de salade et de pommes de terre sautées (pourquoi chercher plus loin ?). A vous le régal d’un moment de gourmandise régressive, généreuse et solide. Ce contraste diaboliquement bon d’une peau couleur de miel, croquante comme un biscuit et d’une viande moelleuse et fondante comme une caresse.

Et s’il vous reste un peu d’appétit après tout cela (car si l’ardoise égraine « cochon de lait pour 2 », on peut facilement s’y retrouver à 3), le plateau de fromage de belle extraction, bien relevé en goûts, saura vous achever.

Alors, peut-on aller au restaurant, traverser tout Paris, pour le plaisir monomaniaque d’un seul plat ? Jouer la commande répétitive et univoque ? Oui, assurément. Aux Crocs de l’Ogre, vous avez rendez-vous avec le cochon qui sommeille en vous.

 

Les Crocs de l’Ogre
81, avenue Bosquet
75007 Paris
01 45 56 96 29
Ouvert tous les jours
Cochon de lait rôti pour deux (what else ?) : 65 €