C’est au Pavillon du Lac, dans le Parc des Buttes Chaumont, que le Aberlour Hunting Club dressera cette année les tables de son restaurant éphémère. Rappel du concept : tous les ans un chef hors ses murs concocte un dîner d’exception sur le thème de la chasse, mettant en valeur les accords mets-whisky et ceci dans un cadre éphémère toujours exceptionnel. Les amateurs peuvent alors réserver leurs places comme pour n’importe quel restaurant et s’offrir le luxe d’un dîner mémorable. Et autant vous le dire d’emblée, la session 2013 est sans doute la meilleure partition qui fut jouée depuis la naissance, il y a quatre ans, de ce club informel (il y avait pourtant du niveau avec des dîners donnés les années précédentes dans l’enceinte du Musée de la Chasse ou au Trianon de Versailles.)

Mais, là… Imaginez le Pavillon du Lac transformé en un relais de chasse, trompes sonnantes à l’accueil, trophées sur les murs de brique rouge, artisans d’art démontrant leur savoir-faire autour de l’art cynégétique (gravure, illustration,héraldique…), chesterfield et feuilles mortes. Et à l’étage une longue table d’un seul tenant, 30 couverts au garde-à-vous sur une nappe de toile de Jouy, entre ramures de cerfs et plumes de faisan. Voilà pour le décor hors du commun.

Mais ce n’est pas tout. Ajoutez à cela un menu absolument fabuleux concocté par le chef Eric Pras (triple étoilé dans sa Bourgogne, à la Maison Lameloise), raffiné, brillant, tirant la corde des saveurs puissantes et jouant sur le fil les associations avec des whisky rares (Aberlour 18 ans, A’bunadh…) Le genre de repas dont on voudrait qu’il ne s’arrête jamais. Heureusement, on peut prendre son temps : un menu en 5 étapes (« Saumon mi-cuit, caviar et soupe de pomme de terre Duc« , « Marbré de Chevreuil et foie gras« , « Escargot de Bourgogne et bouillon de réglisse« , « Grouse au pralin de pain d’épice et tourtelette de cuisse confite« , « Streusel noisette, poires caramélisée, sorbet poire et gingembre« ) et autant de souvenirs mémorables. Des alliances inattendues et parfaites, comme la vibration d’un Aberlour 2003 White Oak sur l’escargot (une plongée vivifiante dans le vert) ou le tourbillon d’une grouse rôtie, forte et presque sucrée, qu’enrobent les saveurs rondes d’un Aberlour 18 ans Double Cask Matured… Sans oublier quelques surprises que je vous laisse découvrir.

Ce fut sans aucun doute pour moi l’un des meilleurs dîners de l’année. Et, il faut bien le dire, à 150 € tout compris, c’est aussi la meilleure affaire du moment (le lieu, la cuisine triple étoilée, les alcools rares). Mais attention, les places sont rares car seuls trois dîners de 30 couverts seront organisés les 5, 6 et 7 novembre prochains. Alors si j’étais vous, je serais déjà en train de cliquer sur le lien ici pour retenir ma place.

A bon entendeur…

 

Aberlour Hunting Club 2013
05/11/2013 au 07/11/2013
Pavillon du Lac
Parc des Buttes Chaumont
Entrée Place Armand Carrel
75019 Paris
http://www.aberlour.fr