On connaissait Michel Tolmer pour ses dessins, affiches et illustrations grand format ornant les murs de tout bistrot à vins naturels digne de ce nom dans la capitale. On aimait la poésie de son trait, son charme pétillant et jovial, ses parti-pris assumés. On a désormais la chance de pouvoir le glisser dans notre bibliothèque puisqu’il se donne aujourd’hui, enfin, à lire en BD.

Ce premier opus intitulé avec malice « Mimi, Fifi et Glouglou » (sous-titré « Petit traité de dégustation ») croque avec bonheur le petit monde des dégustateurs, dont on ne saura jamais s’ils sont professionnels ou simplement amateurs éclairés. On suivra au long de ces 96 pages et avec gourmandise les (més)aventures de trois d’entre eux, leurs petites manies, leurs plantages, leurs emballements irraisonnés, leurs obsessions et le ridicule de leurs name dropping.

Michel Tolmer a sur ce petit monde du vin et de ses aficionados un regard à la fois tendre et goguenard. Il n’ignore rien des rodomontades, tics de vocabulaire, snobismes et autres coquetteries des dégustateurs que nous sommes tous à un moment ou à un autre, mais reste d’une profonde indulgence envers ces petits travers. C’est drôle, impertinent, toujours bien vu. Et on en ressort avec une furieuse envie de déboucher une bouteille…

 

Mimi, Fifi & Glouglou
Michel Tolmer
Editions de l’Epure
96 pages – 22 €