Voilà le genre de table qui fait aimer Paris des Américains. Un restaurant dans son jus dont le calendrier des appétits est resté bloqué quelque part dans les années 60. Il faut dire que lorsque Pierre Cheucle (cuisinier autodidacte pris sous son aile par Eric Fréchon) reprend Chez Marcel début 2012, il décide de ne rien changer à ce qui faisait le succès de ce bistrot de quartier depuis près de cinquante ans.

Le décor reste intact, tel un joyeux bric-à-brac fleurant bon la province de carte postale et les souvenirs gourmands de sous-préfecture (on adore) : papier peint fleuri, affichettes, natures mortes et abat-jours de grand-mère.

En cuisine, Pierre laisse aux commandes le chef qui remuait les casseroles dans l’arrière-salle depuis vingt-cinq ans et perpétue, à quelques plats près, le menu labellisé 1961, tapé à la machine, qu’il retrouve dans les archives du restaurant. Ce sera donc ambiance filets de hareng, escargots de Bourgogne, quenelles de brochet, tripes et coq au vin. Une cuisine de répertoire bistrotier, loin du manger-correct de l’époque et délicieusement forte en gueule.

Pierre y ajoutera quelques spécialités comme le carpaccio de porc, câpres et condiments, les tagliatelles de seiche, croquantes, tendres et épicées (un must) et la tarte aux pralines comme une friandise over-sucrée, presque un pêché. Sans oublier, en saison, un gibier qui passe à table, comme ce lièvre en civet, puissant et sombre comme un sous-bois de Sologne à la tombée du jour.

Il n’en fallait pas plus pour que se presse Chez Marcel une clientèle de joyeux ripailleurs, s’interpellant de table en table dans un bel esprit de connivence chaleureuse., trop heureux d’être là. Et croyez-nous, vous le serez aussi.

 

Chez Marcel
7 rue Stanislas
75006 Paris
01 45 48 29 94
Exceptionnel menu déjeuner à 19 €
A la carte, compter entre 40 € et 50 € au déjeuner
Et entre 60 € et 70 € au diner
Fermé samedi et dimanche