Certains jours sont plus pénibles que d’autres, ce mardi ne l’était pas du tout, Bulgari nous ayant convié à Milan pour célébrer un double événement : le lancement, en avant-première, de son nouveau parfum pour homme, Aqua Amara, et la venue exceptionnelle du chef Ben Shewry (Attica, Melbourne) pour un dîner mémorable au sein de l’hôtel Bulgari dans le cadre du programme Epicurea. L’occasion pour nous de découvrir l’hôtel, le spa, le restaurant, et la dernière création de Jacques Cavallier, déjà auteur de Bulgari pour Homme.

 

L’hôtel

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le concept des hôtels Bulgari, celui-ci tient en trois mots : luxe, calme et respect du lieu. A Milan, l’hôtel est situé en plein cœur de Brera, au fond d’une large impasse à laquelle seuls les riverains ont accès. Autant dire que la chasse au bruit et aux nuisances faisait officiellement partie du cahier des charges, tout comme l’intégration du bâtiment à l’architecture de quartier. Autres éléments importants : le jardin (4000 mètres carrés paysagés du plus bel effet) et le spa, où sont prodigués toutes sortes de massages et de soins. Au-delà de l’ergonomie des 58 chambres et suites où chaque détail compte, il convient de souligner la qualité du service, qui fait de ce lieu le camp de base idéal pour découvrir Milan.

 

Aqua Amara

Jacques Cavallier a rejoint le groupe LVMH en 2012 après avoir officié pour Firmenich. Avec Aqua Amara, ce grassois d’origine, fils et petit-fils de parfumeurs, a eu toute liberté pour créer un parfum « méditerranéen » et estival où s’accordent la fleur de Néroli, la mandarine de Sicile, le patchouli et l’encens blanc. Le compagnon parfait des séjours sur la Côte et des bains de mer.

 

Le programme Epicurea

Organisé en collaboration avec Andrea Petrini, critique culinaire et membre fondateur du World’s 50 Best Restaurants, le programme Epicurea propose d’aller à la découverte de jeunes chefs représentatifs de la gastronomie mondiale. Chaque mois depuis octobre 2013 (et ce jusqu’en avril 2014), des gloires montantes de la cuisine venues d’un peu partout sont invitées à s’associer à Andrea Ferrero, le chef attitré de l’hôtel Bulgari de Milan, pour deux soirées placées sous le signe de l’exception. Lundi 2 et mardi 3 décembre, c’était au tour de Ben Shewry de composer un menu inédit (que je me garderai bien de révéler dans son intégralité, ceci afin de ne pas m’attirer la jalousie de Grands Ducs restés sagement à Paris pendant que d’autres vadrouillaient).

Dans son restaurant Attica, Ben Shewry joue de contrastes sophistiqués et surprenants. Ce natif de Nouvelle-Zélande, passionné de cuisine thaï, de surf et de nature, excelle dans la simplicité (son tour de force : une pomme de terre toute bête cuite dans la terre où elle a poussé) et les associations subtiles (dont témoignait notamment un bouillon de shiitake au crabe et basilic à marquer les esprits, accompagné d’un Sauvignon blanc Palliser richement parfumé). Un délice.

 

 

Pour une escapade détente chic, les coordonnées de l’hôtel Bulgari de Milan (et de ses « cousins » de Londres et de Bali) sont disponibles ici.

 

Laurent Le Cam