Cette montre-là, il y a peu de chances que vous l’ayez reçue en cadeau pour Noël tant les 200 seuls exemplaires fabriqués ont été rapidement vendus. Pourtant, j’ai envie de vous faire partager ce coup de cœur, et parce qu’aux Grands Ducs nous aimons le sport, la polémique.

Issue d’un obscur emboîteur Britannique, cette montre est une réédition d’une non moins obscure montre de dotation censée avoir équipé la Royal Navy au moment de la guerre des Malouines. Le drôle, sis à Sheffield, en possède la marque, Precista, et prospère sur la double mode de la montre militaire de dotation et du vintage.

Là se situe la polémique : de nombreux boutiquiers  mal intentionnés abreuvent le marché horloger de ce que l’on appelle pudiquement hommages ou rééditions dans l’onctueux langage des commerçants, mais que l’on qualifiera plus franchement de copies voire de contrefaçons.

En ce qui concerne la Precista PRS82, on peut lui accorder des circonstances atténuantes : le boutiquier en question possède les droits de la marque Precista et sa démarche ne manque pas de panache : les boîtiers sortent de chez un spécialiste allemand réputé, les calibres sont des ETA2673 d’époque, neufs de stock, identiques à la montre de 1982 et révisés pour l’occasion. Concession au monde moderne, le plexiglas est remplacé par un saphir, mais l’impression globale est d’acheter un vintage neuf.

A vous de voir si vous adhérez à ce concept, mais au poignet, là ou l’on doit la juger,  la montre est juste fabuleuse : taille idéale, finition du boitier superbe, cadran épuré aux index peints, verre dômé, charme fou. Et ces aiguilles « tête de serpent » si particulières (Tatiana les trouvera phalliques) qui sont irrésistibles.

Coup de cœur donc, à condition d’adhérer à l’imagerie Royal Navy, Special Boat Service, années Thatcher. Peu importe si en 1982 la poignée d’exemplaires originaux, balayés par les Casio G-shock, n’ont sans doute pas dépassé, sur le chemin des Malouines, le bar du mess des officiers de Southampton…

 

Frank Pistone
(texte et photos)

 

    Détails Pratiques    
  • Precista PRS82, réédition d’une rarissime montre de dotation des nageurs de combat de la royal navy, early 80’s.
  • Calibre automatique suisse  des années 70, ETA 2673 (new old stock).
  • Boîtier fabriqué en Allemagne chez Fricker (Sinn).
  • Étanche 200m.
  • Série de 200 exemplaires lancée en novembre 2013 par Timefactors, à Sheffield.
  • Prix : £380 (environ 450 €)