Que font deux Allemands passionnés de style lorsqu’ils se rencontrent par l’intermédiaire d’un forum ? La réponse est évidente : ils créent une marque d’accessoires pour homme. Les deux Allemands en question s’appellent Benedikt Fries et Niels Holdorf, leur marque Shibumi.

Pourquoi Shibumi, me direz-vous ? Parce qu’en japonais, ce nom renvoie à la sensation produite par une beauté « simple, subtile et discrète ». Tout à fait l’esprit dans lequel souhaitaient évoluer les deux associés, qui par ailleurs se voyaient mal utiliser leurs noms de famille ou jouer sur des consonances italiennes ou anglaises pour faire comme si (bien entendu, nous ne visons personne).

Quant au cahier des charges, il tient en trois mots : classique mais jeune. Comme si ces nostalgiques (cinquante ans à eux deux) avaient voulu prévenir d’éventuelles accusations. En tout état de cause, les photos parlent d’elles-mêmes. Benedikt et Niels sont jeunes ET classiques. Un peu d’Amérique par ci, un peu d’Italie par là, des motifs cachemire pour compléter le tout…

En dépit de sa diversité, la collection d’articles proposée par Shibumi est parfaitement cohérente. Les pochettes en soie imprimée côtoient des foulards Paisley, les chaussettes hautes de rares paires de bretelles. Les cravates sont confectionnées en Italie à partir de soies anglaise et italienne. Disponibles en deux largeurs, 8 et 9 cm, certaines sont roulottées à la main. Les autres sont en tricot ou en laine. Les prix, entre 65 et 99 euros, sont bien pensés. Pour 99 euros, on pourrait presque prétendre à une cinq plis, mais bon, il faut que tout le monde vive, sans compter que la démarche de Benedikt Fries et Niels Holdorf est honnête, ce qui, par les temps qui courent, mérite des encouragements. En toute logique, le modèle en grenadine de soie bleue est l’un des plus vendus. Il y en a d’autres. L’année dernière, les créateurs de Shibumi se sont livrés à un petit test, proposant aux internautes de personnaliser leur(s) cravate(s). Renouvelleront-ils l’expérience ? Mystère

Quoi qu’il en soit, la marque existe, elle fonctionne, elle vous attend.

 

Laurent Le Cam 

 

Cravates de 65 € à 115 €
Plus d’informations sur le site http://www.shibumi-berlin.com.