Une bien agréable tanière que celle où se planque cet ours-là. Elle dresse sa devanture guirlandée rue de Paradis, dans ce quartier du Faubourg Saint Denis devenu si prompt à accueillir la nouvelle hype des bars, restos et commerces de bouche. Deux jeunes associés, Victor et Enguerrand, y remplissent des verres le soir venu, pas vraiment mixologistes, ils se revendiquent avec bonhommie plutôt barmen tendance cool.

On retrouve d’ailleurs sur leur carte les essentiels de la panoplie : Mojito, Daiquiri, Pisco Sour, Russe blanc ou Negroni. Avec deux belles créations maison toutefois : une Grande Ourse à base de vodka aux baies roses, liqueur de rose, chartreuse et ginger beer (plutôt masculin, tonique et frais) et une Petite Ourse composée sur une partition de Gin, miel, violette et cranberry (plus féminin, en rondeur, douceur et suavité).

La métaphore de l’Ours ne s’arrête d’ailleurs pas au bord du verre. Sa silhouette tranquille se découpe sur la vitrine, se multiplie sur le papier-peint artisanal qui orne les murs et son masque brun trône au dessus de la bière pression. Ambiance canadienne également sur quelques sièges de bucherons perdus au fond de la salle.

Mais ce qui séduit avant tout dans ce nouveau bar (ouvert fin 2013), c’est l’atmosphère chaleureuse, tranquille, pas frimeuse qui s’y déploie dès le soir venu. Car cet ours là n’est pas sauvage : il accueille en son sein une belle clientèle, plutôt jeune et enthousiaste, qui vient profiter d’un bon moment d’afterwork à prix mesurés. L’Happy Ours qui se déploie de 17h à 21h (bravo) envoie en effet ses cocktails pour 6 petits zeuros seulement. C’est la belle affaire du moment. Pas bêcheuse et franchement vivifiante.

 

Thierry Richard 

 

L’Ours
8 rue de Paradis
75010 Paris
01 45 23 40 06
Ouvert du lundi au samedi de 17h à 2h
Cocktails : 6 € et 9 € avant 21h, 8 € et 11€ ensuite
www.ours-bar.com