Monkey 47, cette petite bouteille digne d’un flacon d’apothicaire dans un film d’Harry Potter est un Gin qui défie toute logique. Car ce n’est pas en Grande Bretagne mais du côté de l’Allemagne qu’il faut se diriger afin de découvrir sa terre natale. Son nom « Monkey 47 » est un hommage à Montgomery Collins,  officier anglais en poste à Berlin puis installé au cœur de la Forêt Noire qui, en manque de Gin, décida de fabriquer le sien pour des raisons économiques : « It won’t cost you a monkey ».

Mais contrairement aux apparences, la distillerie qui le fabrique – Black Forest – a été créée en 2008,  avec une seule ambition en tête : créer le meilleur Gin du monde. Son créateur Alexander Stein accompagné de son maitre distiller, Christoph Keller, ont travaillé jour et nuit afin d’obtenir le fameux alcool. La consécration est arrivée 3 ans plus tard en obtenant le titre de World Spirits Award dans la catégorie Gin.

Dès que l’on ouvre la bouteille, c’est une explosion florale qui parvient jusqu’à votre nez : pas moins de 47 plantes fraîches sont utilisées et distillées exclusivement à la main selon une méthode traditionnelle ! Parmi ces plantes six variétés de poivre, du citron, du pomelo, de la verveine… Et pour le reste il faudra le deviner car bien entendu la recette est aussi secrète que les camps de recherche américains sur les extraterrestres.

D’ailleurs une fois en bouche, vous allez vous demander si ce Gin peut réellement venir de notre planète. A chaque dégustation vous découvrirez un arôme diffèrent, de nouvelles notes.

Faites le test avec vos amis (même ceux qui n’aiment pas le Gin), vous n’en reviendrez pas !

 

Mickaël Guidot

 

Monkey 47
45 € la bouteille
En vente aux Caves du Roy (31 rue Simart 75018 Paris – 01 42 23 99 11)
Et sur www.whisky.fr
(Attention : Gin souvent victime de son succès, se renseigner avant de se déplacer)