Ce Tigrr-là, c’est sur les sommets qu’il a élu domicile. Sa tanière, on peut la trouver en plein centre-ville de Megève, à un jet de boule de neige du mythique Hôtel Mont-Blanc (il suffit en effet de traverser la rue…) C’est là qu’en fin de journée, dans un sous-sol superbement décoré par Philippe Di Méo (bougies, claustra, laques profondes, jaune et noir en atmosphère et logotype de félin omniprésent), il feule dès la tombée du jour.

D’abord avec douceur, en sortant de sa cuisine des assiettes asiatiques de fort belle tenue, parfumées comme on les aime et joliment mises en place. Outre les traditionnels sushis, sashimis et autre Dim Sum, on goûtera avec bonheur les superbes Tempura de crevettes où quelques amandes effilées donnent un regain de croquant à une composition par ailleurs légère et suave et le Poulet à la citronnelle, embaumant jusqu’au plafond de réminiscences indochinoises.

Et lorsque, en fin de dîner, les bonnes bouteilles s’accumulent et que les assiettes s’évaporent, le voilà, notre Tigrr, qui réchauffe encore son climat et commence à rugir. On pousse le son. Le DJ fait tourner les potentiomètres et le restaurant se mue en bar de nuit, où l’on danse jusqu’au petit jour, ou presque…

Voilà ce que l’on appelle un digne « après ski ». Le plus dur, sera, le lendemain, d’attaquer la piste noire à 8h30. Mais il faut savoir ce que l’on veut. Nous, en tout cas, on a choisi.

 

Thierry Richard

 

Le Tigrr
18 rue Ambroise Martin
« Les Edelweiss »
74120 Megève
04 50 188 188 
Ouvert tous les jours en saison
A la carte compter entre 50 € et 70 €