Bien avant que la flamme n’atteigne les sommets de Sochi, la XXIIe olympiade hivernale embrasait le monde. Vitrine d’une Russie outrancière pour les uns, appel au boycott pour d’autres, ces Jeux Olympiques se sont doucettement installés sur fond de polémique. Loin du kraï de Krasnodar et du brouhaha d’un événement qui aura marqué l’histoire avant même le premier planté de bâton, Camille Jaccoux et Bruno Compagnet peaufinaient en toute discrétion leur septième collection de skis à la fois exigeants et décomplexés.

La trajectoire commune de ces deux freeriders professionnels débute du côté de Chamonix durant l’hiver 2004-2005, où ils se prennent à rêver d’un matériel dont la forte identité n’aurait d’égal que sa haute technicité. Adeptes irréductibles d’un ski pratiqué en toute liberté, c’est épaulé par un troisième larron maîtrisant les rouages de la fabrication, qu’ils créent un ski facile à manipuler et pouvant soutenir les courbes à grande vitesse. Leur griffe prendra le nom de Black Crows.

Près de 10 ans après ce qui aurait pu n’être qu’une énième discussion de comptoir entre amoureux des odyssées verticales, cette marque bleu-blanc-rouge n’en finit pas de flatter les riders à la recherche d’un ski aussi racé que confidentiel. La collection Blacks Crows version 2013-2014 s’inspire de la fluidité de 4 pratiques : le freeride, le freestyle park, le moutain touring et l’alpine (les modèles Arto sont d’ailleurs produits en séries uniques et limitées). Du matériel techniquement très abouti et à la forte identité graphique que l’on reconnaît sur tous les sommets du monde.

Une chose est certaine : vous ne glisserez pas sur les mêmes skis que Vladimir Poutine cet hiver. Sochi peut !

 

Damien Guillou

 

Black Crows
Paire de ski à partir de 425 euros.
En vente sur le site de la marque
Et Au Vieux Campeur
48 rue des Ecoles
75005 Paris
01 69 81 47 64
Boutique ouverte le lundi, mardi, mercredi et vendredi de 11h à 19h30,
le jeudi de 11h à 21h et le samedi de 10h à 19h30.
http://www.blackcrows-skis.com/