Avec le printemps certains d’entre vous doivent avoir envie de se chatouiller les narines aux embruns et de se décrasser les poumons au vent du large. A défaut d’avoir l’occasion de naviguer, le calendrier des régates et de courses au large d’avril est suffisamment fourni pour prétexter quelques échappées vers l’Atlantique ou la Méditerranée.

Premier rendez-vous des skippeurs du grand large, l’AG2R La Mondiale qui part à 13 h, dimanche 6 avril depuis la superbe ville fortifiée de Concarneau. Cette transat en double sur Figaro Bénéteau jusqu’à Saint-Barth réunit pour sa 12ème édition 15 bateaux et surtout un plateau très relevé. Cette épreuve monotype qui se court tous les deux ans, bénéficie en quelque sorte de la crise, car plusieurs skippeurs de renom qui ont déjà gagné l’épreuve dans le passé sont au nombre des concurrents faute d’avoir trouvé un sponsor pour armer un plus gros bateau. Un saut à Concarneau (Finistère sud) la semaine précédant le départ est donc une occasion de rencontrer Michel Desjoyeaux (vainqueur notamment de deux Vendée Globe, de la Route du Rhum, triple vainqueur de la Solitaire du Figaro), Jean Le Cam (vainqueur de la Transat Jacques Vabre, 2ème du Vendée Globe 2005, triple vainqueur de la Solitaire du Figaro) ou Roland Jourdain (double vainqueur de la route du Rhum). Hommes avenants, ces sportifs de haut niveau sont très abordables et s’ils n’ont pas trop de bricolages de dernières minutes à faire sur le bateau, ils taillent bien volontiers une bavette sans formalisme.

Autre incontournable d’avril, le Spi Ouest-France-Intermarché qui rassemble depuis 36 ans, tous les week-ends de Pâques à La Trinité (Morbihan), plus de 400 bateaux des petits quillards de 6 m aux plus grosses unités de 15 m et plus. Trois jours de régates par tous les temps, des pontons où fourmillent grands skippeurs et marins amateurs. A la fin de la journée, le petit port bruisse des milles incidents de la course, dix fois répétés autour d’une chopine : le spi qui s’est enroulé sur l’étai, la collision miraculeusement évitée à la bouée, les départs volés, le surf d’anthologie. Beau spectacle en baie de Quiberon et atmosphère animée garantis.

Pour ceux qui préfèrent la Méditerranée, Marseille offre aussi son rendez-vous pascal incontournable avec la SNIM où plus de 150 voiliers se tirent la bourre tout le week-end dans la rade avec en toile de fond les îles du Frioul. Pour peu qu’il y ait un force 3 ou 4 Beaufort, la crête des vagues qui frise, le spectacle est inoubliable. Et bien sûr, les 2000 marins participants animent le port tous les soirs d’une joyeuse ambiance.

La semaine suivante, Hyères accueille une épreuve incontournable de la voile olympique. Du 19 au 26 avril, Finn, 49er, Nacra17, Laser, 470, en tout dix séries de dériveurs super sportifs prendront possession du plan d’eau entre les îles du Levant, Port Cros et Porquerolles pour une des 5 étapes du circuit ISAF (Fédération internationale de voile). Depuis 40 ans Hyères est un des grands rendez-vous de la voile olympique. L’intensité de ces rencontres est du même niveau que celle des Jeux. Ce sont les mêmes acteurs. Et le cadre Toulon Provence Méditerranée n’est plus à vanter.

 

Patricia M. Colmant

 

    Pour en savoir plus    
Transat AG2R
www.transat.ag2rlamondiale.com
www.tourismeconcarneau.fr
Office du Tourisme : 02 98 97 01 44
Spi Ouest-France
www.spi-ouestfrance.com
Société Nautique de la Trinité-sur-mer : 02 97 55 73 48
www.snt-voile.org
Office du Tourisme : 02 97 55 72 21
SNIM
www.lanautique.com
Société Nautique de Marseille : 04 91 54 32 03
ISAF Sailing World Cup
http://swc.ffvoile.fr
www.hyeres-tourisme.com
Office du Tourisme : 04 94 01 84 50
Photos : Alexis Courcoux, Jean-Marie Liot et Pierik Jeannoutot