Ce film est tiré du roman de Oakley Hall « Downhill racer » se déroulant dans le milieu du ski professionnel. Le projet cinématographique est porté par Robert Redford qui souhaite utiliser sa notoriété pour produire ses propres films, plus indépendants que les superproductions hollywoodiennes. L’histoire décrit le milieu du sport professionnel sous un angle critique où le culte de la victoire et le statut des athlètes auxquels on pardonne tout sont omniprésents. Le film, qui prendra le nom de « La descente infernale » en français, raconte l’ascension de David Chappelet (Robert Redford), un fermier à l’avenir prometteur, intégrant l’équipe américaine de ski entrainé par Eugène Clair (Gene Hackman), sur le circuit pro du ski de descente.

Ce film réunit un ensemble de paramètres qui colle parfaitement à l’esprit des Grands Ducs ; nous sommes au milieu des années 60 (la fin du film se passe pendant les JO de 1964 à Innsbruck) et nous visitons les paysages enneigés de Megève à Kitzbühel entre auberges, clochers et pistes damées. Clin d’œil à la mythique épreuve de ski de l’Arlberg-Kandahar qui donna ses lettres de noblesse au ski alpin. Ensuite, et c’est le sujet de cette chronique, l’élégance vestimentaire qui se dégage tout au long du film, porté par Robert Redford en tête. Un hommage au style Ivy League avec cette équipe américaine. Toutes les tenues de ski ou d’après-ski qui parcourent le film sont une source d’inspiration inépuisable du style américain. Que dire également de l’actrice Camilla Sparv, jolie blonde nordique avec qui l’on rêverait de skier et boire un vin chaud. Blonde, sportive, sexy, un look sixties sport d’hiver nous rappelant les tenues d’Emma Peel et qui roule dans une Porsche 911 (S, E, T ?) jaune moutarde avec skis sur le toit… What else! Ils formeront le couple amoureux de ce film.

Robert Redford incarne la Ivy League comme personne avec sa coupe de cheveux blonds « JFK » et ses tenues sorties tout droit du livre de Graham Marsh et JP Gaul « The Ivy Look – Classic American Clothing ». Canadian Jacket en peau de mouton, sweater gris, chemise en chambray, jeans élimé et boots en daim comme look en guise d’introduction dans le film. Le col roulé en coton blanc sous le pull en laine renforcé dark Navy avec une rayure blanche et rouge horizontale en son milieu comme tenue officielle de l’équipe américaine de ski. La veste en laine camel avec col roulé grenat, le total look jeans lorsqu’il retourne dans son village natal, etc. Sans oublier la tenue d’athlétisme pure white avec un t-shirt col V incroyable…

Il nous reste encore un joli petit mois pour dévaler quelques pentes enneigées, profitons-en pour affûter notre style « From the Alps with love ». Voici quelques pistes, en images…

 

Guillaume Cadot

 

Diapositive1

Diapositive2

Diapositive3

 

Downhill Racer disponible sur Amazon.