Régulièrement, notre ami (et Grand Duc) Gabriel Vachette, rédacteur-en-chef du très estimé site « Les Rhabilleurs », viendra dans ces colonnes nous présenter quelques belles tocantes et les actualités du monde passionnant de l’horlogerie. Son ambition : partager sa passion et nous donner quelques pistes pour compléter nos garde-robes d’hommes de goûts avec des garde-temps, mécaniques bien évidemment.

 

On démarre aujourd’hui avec le Top 5 de ses découvertes du salon SIHH 2014, événement annuel du Groupe Richemont rassemblant 16 grandes Maisons à Genève il y a quelques semaines et auquel nous nous sommes rendus.

 

Piaget Altiplano 900P : LA nouveauté extra-slim de l’année avec une montre fusionnant calibre à remontage manuel et habillage pour signer le record mondial de finesse, avec seulement 3.65 mm d’épaisseur. Le modèle Or rose + bracelet gris est très élégant et d’une finesse incroyable.

Jaeger Grande Reverso Ultra Thin 1931 : un classique revisité pour la troisième fois par JLC avec cette année un modèle qui se pare d’une boîte en or rose et un cadran chocolat. Le résultat est absolument génial et l’association avec la Casa Fagliano pour le bracelet une tellement belle idée…

A. Lange & Söhne 1815 Tourbillon et Richard Lange Quantième Perpétuel « Terraluna » : deux exemples de la maîtrise horlogère de la marque. La première se porte à merveille et son mécanisme est innovant. La seconde est juste époustouflante mais difficilement portable (très épaisse). En même temps, avec le nombre de complications, cela se comprend !

Van Cleef & Arpels : un coup de cœur inattendu pour le modèle « Heure d’ici & Heure d’ailleurs » qui allie élégance (décidément), pureté et poésie.

Montblanc qui, certes s’inspire d’autres marques, mais propose une gamme Meisterstück Heritage plutôt intéressante et « abordable » pour les modèles en acier.

Permettez moi un, voire deux petits plus pour combler vos envies d’esthètes sportifs en ajoutant à cette première sélection deux montres sportives qui pourrait avoir un intérêt à vos yeux.

Dans un premier temps la gamme Audemars Piguet Offshore Chrono qui connaît un re-lifting esthétique pas inintéressant (cadran, couronne, protège-couronne et poussoir…) avec notamment un modèle au cadran bleu royal.

Dans un second temps le modèle IWC Deep Three et son profondimètre intégré. Un vrai outil pour les plongeurs. Seul problème (et pas des moindres) avec les nouveautés IWC : leurs dimensions. Elles sont énormes et, de fait, ne s’adressent pas à tout le monde…

 

Gabriel Vachette (pour Les Rhabilleurs)