Haut lieu de la bistrote-parigote, ce café n’a de café que le nom. Car il s’agit bien ici d’un bistrot de la meilleure extraction, chaleureux aux heures de pointe (tout le temps donc). Son décor sans âge (carrelage de mosaïque et affiches fanées) et sans nappes brasse avec vigueur les touristes gourmets, ébahis par la faconde d’assiettes débordantes et les parisiens matois à la descente facile. C’est donc bruyant ; on dira que cela fait partie du charme des lieux.  En cuisine, du solide et du très joliment tourné, un répertoire classique mais bien balancé oscillant entre Terrine de foies de volaille au Calvados et Cocotte de légumes du moment à l’huile d’olive, entre Jarret de cochon mitonné à la bière et aux oignons jaunes et Fromage blanc de campagne au miel du Jura. Excellente préparation des légumes, plutôt rare dans l’univers bistrotier. Possibilité de prendre son repas au bar, bercé par le va-et-vient incessant du passe-plat et des parfums de terroir. Carte des vins aussi solide que l’appétit de la clientèle et coupe de Champagne Drappier à 8 € pour un beau démarrage en douceur.

 

Thierry Richard 

 

Café des Musées
49 rue de Turenne
75003 Paris
01 42 72 96 17
Ouvert tous les jours
Menus : 17 € (déjeuner) et 27 € (diner)
A la carte, compter entre 35 € et 45 €