Le septième art est une formidable vitrine de la production automobile mondiale. Quelques superbes évocations étaient présentes le 22 mars dernier, lors des « Coupes de Printemps » sur l’autodrome de Montlhéry. Les organisateurs ainsi que les partenaires avaient réuni parmi les plus belles stars mécaniques du septième art. Roger Moore, évoqué il a peu sur ces pages par notre ami Frédéric Brun au sujet des délicieux costumes croisés, aurait été flatté : outre une Volvo 1800 blanche évoquant « Le Saint », une Aston Martin DBS « bahama yellow » jouait la partition « d’Amicalement vôtre ». La vedette était également tenue par une des trois 2CV ayant joué dans « Rien que pour vos yeux », douzième James Bond, avec la délicate et vengeresse Carole Bouquet. L’auto était venue avec ces impacts de balles authentiques, son moteur de GS, et ses arceaux de sécurité tant bien que mal dissimulés… S’il est une autre icône cinématographique à jamais liée à l’automobile, c’est bien Steve McQueen. Si la Ford Mustang est indissociable de « Bullitt », l’acteur a vécu une histoire encore plus intense avec la Porsche 917 présente lors de ces « Coupes de Printemps ». Cet incroyable véhicule a tourné dans le film « Le Mans », conduite par Steve McQueen en personne. Les spectateurs ont eu la chance de la voir tourner à Montlhéry aux côtés de la Ford GT40 de « Un homme et une femme ». Conduite par l’ambassadeur Chapal Paul Belmondo, elle concluait avec panache cette incroyable rétrospective… Rendez vous est déjà pris pour l’année prochaine !

 

Adrien Malbosc